Publicité
14 août 2019 - 11:30

Comité exécutif de la Ville de Laval

Mesure temporaire pour la maison Cap Vie à Sainte-Rose

Par Salle des nouvelles

Le comité exécutif de la Ville de Laval a procédé le 31 juillet dernier à l’adoption d’une mesure temporaire dans le dossier de la maison Cap Vie, située au 367, boulevard Sainte-Rose. Cette mesure a un effet de gel sur toute demande de démolition d’ici à l’adoption officielle d’un nouveau règlement qui viendra assujettir la maison au règlement encadrant la démolition des bâtiments d’intérêt patrimonial, adopté en mars dernier.

« L'objectif de cette suspension est de corriger l’oubli de cette maison et d'assurer un contrôle adéquat relativement à une potentielle demande de démolition qui viserait ce bâtiment. Il a donc été proposé, dans un premier temps, au Comité exécutif d'adopter une résolution suspendant la délivrance de tout permis ou certificat visant la démolition de ce bâtiment afin d'appliquer un effet de gel à toute demande de démolition en attendant, dans un second temps, l'adoption par le Conseil municipal et l'entrée en vigueur du règlement L-12693 qui permettra d'assujettir ce bâtiment au règlement de démolition », a mentionné Virginie Dufour, conseillère de Sainte-Rose.

La maison Cap Vie fait actuellement partie de la liste des bâtiments assujettis à un Plan d’implantation et d’intégration architecturale (PIIA).

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.