Publicité
2 octobre 2019 - 13:30

« Petite jeunesse recherchée », du 1er au 7 octobre

30e édition de la Semaine lavalloise des aînés

Par Salle des nouvelles

La 30e édition de la Semaine lavalloise des aînés a été lancée le 1er octobre au centre communautaire Le Rendez-vous des aînés, sous le thème Petite jeunesse recherchée.

Pour l’occasion, la programmation a été présentée par les représentants de la vingtaine d’organismes partenaires ayant activement participé à son élaboration afin de proposer aux aînés lavallois des activités d’une grande qualité. Le lancement sera suivi de la conférence intitulée Vieillir en santé, c’est possible! 

« La qualité de vie des aînés est au cœur de nos priorités. La Semaine lavalloise des aînés traduit bien tous les efforts que la Ville déploie pour favoriser le vieillissement actif et la participation des aînés à la vie culturelle, économique et communautaire. La programmation de cette année propose une fois de plus des activités variées favorisant les sorties, les rencontres et l’accès à la culture », soutient Sandra El-Helou, conseillère municipale de Souvenir-Labelle et responsable des dossiers aînés.

Programme d’activités

Les aînés et leur famille sont invités à choisir parmi la trentaine d’activités proposées. La programmation inclut des spectacles de musique et de théâtre, des conférences sur la santé et le bien-être, des activités sportives, artistiques et ludiques ainsi que des ateliers pratiques.

De plus, le grand spectacle de la Semaine lavalloise des aînés aura lieu le 20 octobre à la salle André-Mathieu et mettra en vedette Debbie Lynch-White. Des paires de billets pour ce spectacle seront tirées parmi les personnes ayant participé à chacune des activités de la Semaine.

La majorité des activités sont gratuites et offertes dans tous les quartiers de Laval. Il faut toutefois réserver sa place avant de s’y présenter. Tous les renseignements ainsi que la brochure détaillant la programmation sont disponibles à aines.laval.ca.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.