Publicité
17 mars 2020 - 15:00

PANDÉMIE COVID-19

Carpe diem. Prendre la situation un jour à la fois

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Dans une crise comme celle que traverse la planète avec la pandémie du coronavirus, il devient difficile de trouver des éléments positifs alors que les émotions sont à fleur de peau et que les autorités sont débordées sur le flanc gauche et le flanc droit en tentant de rassurer le plus possible la population.

La situation évoluant d'heure en heure, la mise en place de mesures pour ralentir la propagation, pour assurer la prestation de soins, pour soutenir les travailleurs, pour éviter que le système économique s'écroule et combien d'autres sont quand même adoptées pour faire face à la musique.

Dans cette tempête dont on ne peut prévoir la fin, alors qu’il y a désormais 63 Québécois infectés du coronavirus dans la province, un chiffre toujours en augmentation, il y a quand même des éléments positifs:

►Jeudi dernier, le Québec ne pouvait faire que 200 analyses par jour pour la détection du coronavirus. Or, le gouvernement a augmenté rapidement sa capacité à détecter les infections de coronavirus pour faire passer les analyses à 4 500 par jour cette semaine avec comme objectif d'atteindre 6000 analyses par jour, a indiqué la ministre de la Santé, Danielle McCann.    

► Plus de 10 000 personnes, en grande majorité des femmes, ont fait parvenir leur CV au ministère de la Santé et des Services sociaux dans les derniers jours pour prêter main-forte au personnel soignant pendant la pandémie de COVID-19.

► Le rythme d’ouverture des cliniques désignées COVID-19 s’accélère au Québec: alors qu’il y en avait trois la semaine dernière, 14 sont ouvertes depuis lundi. Deux accueillaient déjà les patients à Montréal la semaine dernière, ainsi qu’une à Québec depuis mercredi.

► Les Québécois ont répondu lundi à la demande du premier ministre François Legault de donner de leur sang pour faire face à la pandémie de COVID-19.Les lignes téléphoniques, le site internet ainsi que les centres de donneurs d’Héma-Québec ont rapidement été pris d’assaut.

► Les travailleurs autonomes ou salariés qui n'ont pas accès à l'assurance-emploi pourront recevoir jusqu'à 573 $ par semaine.

► On a établi des services de garderie d'urgence pour les travailleurs du domaine de la santé et des services d'urgence comme les policiers et les pompiers.

  Le gouvernement Legault a débloqué 500 millions pour financer des mesures d’urgence pour faire face à la pandémie de COVID-19 au Québec.   

► Les contribuables québécois auront un mois de plus pour produire leur déclaration de revenus, à cause de l’épidémie de coronavirus. La date butoir passe donc du traditionnel 30 avril au 1er juin.

► Québec lance aussi une campagne publicitaire, « Propage l’info, pas le virus ».

Carpe diem, dit-on. Prendre la situation un jour à la fois. Et à chaque jour suffit sa peine. Ecoutez aussi l'Hymne à la joie de Beethoven. Ça peut vous revigorez l'état d'âme. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.