Publicité

17 mars 2020 - 17:11

Partage

Coronavirus : un groupe Facebook de solidarité entre Lavallois-es mis en place

Par Salle des nouvelles

Face à la crise du coronavirus et pour soutenir les Lavalloises et Lavallois qui contribuent à endiguer la propagation en se soumettant volontairement à la distanciation physique, Laval en transition (un mouvement citoyen) transforme son groupe Facebook Lavallois-es en transition pour le dédier à la solidarité et aux offres et demandes de soutien civique entre Lavallois-es. Le groupe, intitulé SOLIDARITÉ LAVAL COVID-19, est ouvert à toutes et tous.

Les citoyennes et citoyens sont invités à utiliser ce groupe pour exprimer vos besoins, urgences, demandes de coup de main, et à proposer des solutions. Vous êtes pris-e à la maison et n'avez plus de nourriture ou autre bien physique? Vous souffrez d'une anxiété intense et vous voulez seulement parler à quelqu'un le temps d'une jasette, pour vous changer les idées? Vous faites une grosse quantité de sauce à spaghetti et pouvez en partager avec des gens mal pris?

N'hésitez pas à partager vos offres et demandes. Attention toutefois : prenez aussi soin de vous, et si vous entrez en contact avec d’autres citoyens-nes, assurez-vous de respecter les consignes pour éviter la contamination.

En ces temps intenses, qui nous forcent à drastiquement revoir nos comportements, à changer nos habitudes, à nous contraindre à la distanciation physique, nous pouvons en profiter pour nous rapprocher, tisser notre communauté plus serrée, pour déployer tout notre potentiel d'entraide et multiplier notre résilience, tant individuelle que familiale et sociétale!

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.