Publicité

29 octobre 2020 - 08:00

Association Québécoise Zéro Déchet

Découvrez le Festival du Zéro Déchet en ligne cette fin de semaine

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

La quatrième édition du Festival Zéro Déchet organiséE par l’Association Québécoise Zéro Déchet (AQZD) aura lieu en ligne du vendredi 30 octobre au dimanche 1er novembre.

La bonne nouvelle ? Vous pourrez suivre tous les ateliers et conférences depuis votre salon !

En effet, cet événement s’organise habituellement à Montréal, mais dans le cadre de la pandémie tout se fera en ligne cette année.

Durant ces trois jours, il n’y aura pas moins de 11 conférences gratuites, 10 ateliers au coût de 20$ faisables à la maison et trois panels gratuits également.

Plusieurs thèmes en lien avec le zéro déchet seront abordés, notamment l’écoféminisme, comment intégrer un mode de vie zéro déchet en région ou encore comment fabriquer ses produits ménagers soi-même.

Parmi les ateliers, vous pourrez apprendre à fabriquer vos produits corporels, fabriquer votre propre sac à vrac et un emballage en cire d’abeille, comment prolonger la durée de vie de votre ordinateur ou encore comment cuisiner sans gaspillage. 

Des exposants québécois seront aussi disponibles pour vos achats zéro déchet et pour répondre à vos questions. 

Il est possible de suivre la programmation sur la page Facebook du festival ou sur le site internet. 

L’Association québécoise Zéro Déchet (AQZD) a pour mission de sensibiliser et d’inspirer les citoyens, gouvernements, entreprises et groupes régionaux aux nombreux bienfaits du mouvement zéro déchet pour l’environnement, la santé et la société québécoise.



 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.