Publicité

11 décembre 2020 - 10:00 | Mis à jour : 10:07

Ville de Laval

Dépôt du bilan 2019 du Fonds Place-du-Souvenir

Par Salle des nouvelles

La Ville de Laval a déposé le bilan 2019 du Fonds Place-du-Souvenir lors de la dernière séance du conseil municipal.

Cette année d’exercice a été caractérisée par le développement de partenariats majeurs. Ceux-ci permettent d’agir directement sur le mieux-être des jeunes Lavallois en matière de lutte contre la pauvreté et d’exclusion sociale, de persévérance scolaire et de réussite éducative, d’intégration sociale des jeunes immigrants et d’accessibilité aux activités culturelles, de loisir, de sport et de plein air.

Le Fonds Place-du-Souvenir constitue un levier important en matière de développement social : pour chaque dollar investi par la Ville de Laval dans ce fonds (472 300 $ au total), un peu plus du double (1 071 040 $) a été investi par des partenaires et organismes du milieu. 

« Nous croyons fermement que chaque jeune doit pouvoir compter sur le soutien de sa famille et de sa communauté, pour développer pleinement son potentiel. Je salue le travail du comité consultatif de ce fonds. Ses membres ont concrétisé des ententes afin de soutenir l’épanouissement des jeunes Lavallois issus de milieux défavorisés. Aujourd’hui, le Fonds Place-du-Souvenir représente un levier important en matière de développement social à Laval », a mentionné Sandra Desmeules, membre du comité exécutif et conseillère municipale de Concorde–Bois-de-Boulogne.

Faits saillants du bilan 2019
- Conclusion de 3 ententes de partenariat totalisant près de 500 000 $ versés en soutien financier à des organismes lavallois pour le déploiement d’actions visant à rejoindre directement 9 500 jeunes. Ces ententes permettent de soutenir des interventions directes visant à favoriser la persévérance scolaire et la réussite éducative, à lutter contre la pauvreté ainsi qu’à favoriser la sécurité alimentaire et la saine alimentation des enfants et de leur famille.

- Travaux d’élaboration d’un portrait sociodémographique et de santé des jeunes de 0 à 17 ans, en collaboration avec le CISSS de Laval. La réalisation de ce portrait contribuera à outiller la Ville ainsi que les institutions et les organismes locaux et régionaux œuvrant auprès des jeunes, en vue de développer des pistes d’action répondant aux enjeux de la jeunesse lavalloise.

Aperçu des réalisations de 2020
- Travaux d’élaboration du premier Plan d’action intégré jeunesse (2021-2023) de la Ville de Laval, en lien avec la démarche Municipalité amie des enfants (MAE).

- Participation à l’appel de projets combiné en matière de lutte à la pauvreté et d’immigration : le Fonds Place-du-Souvenir a contribué au financement de deux projets permettant de soutenir l’intégration sociale des jeunes immigrants et de lutter contre l’exclusion sociale.

- Octroi de soutiens financiers et de bonifications financières dans le cadre de la pandémie de COVID-19 afin de répondre à l’augmentation de la demande et aux besoins émergents des enfants et des familles.

- Financement de 5 000 trousses de jeux et de jouets destinées aux enfants de 5 à 11 ans et d’articles pour les jeunes du Centre jeunesse de Laval en vue de briser l’isolement dans le contexte de la pandémie.

- Près de 500 000 $ versés en soutien financier à des organismes lavallois pour le déploiement d’actions visant à contribuer au développement du plein potentiel des jeunes de 0 à 17 ans.

Le Fonds Place-du-Souvenir a été créé le 19 juin 2017.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.