Publicité

29 mai 2021 - 10:12

Candidat dans le district de Fabreville

Danny Pawchuk se joint à Laval citoyens – Équipe Michel Poissant

Par Catherine Deveault

Le chef du parti Laval citoyens et candidat à la mairie de Laval, Michel Poissant, a annoncé la candidature de Danny Pawchuk comme candidat au poste de conseiller municipal dans le district de Fabreville à l’élection du 7 novembre prochain.

Monsieur Pawchuk est un lavallois dans l’âme. Il est retraité depuis avril 2019 de la Ville de Laval. Il a œuvré en tant que col bleu pendant 32 ans dont 25 ans à l’aréna Dagenais à titre d’opérateur de réfection de glace. Aujourd’hui, l’aréna Dagenais a changé de nom pour rendre hommage à Richard Trottier, un lavallois résidant de Fabreville, un des premiers arbitres francophones de la Ligue Nationale de Hockey.

Au cours de ses 25 années au service des citoyens, M. Pawchuk a connu un bon nombre de grands bâtisseurs du domaine des sports dont Dave Irons, Marcel Gamache, Guy Bibeau et plusieurs autres bénévoles impliqués dans l’organisation de l’Association sportive Laval-Nord. Ce sont pour lui des exemples de gens au service de la population.

D'après Danny Pawchuk, un conseiller municipal de district doit être sur la patinoire pas seulement en campagne électorale, mais tout au long de son mandat. L’élu doit servir d’agent de liaison entre le citoyen et l’appareil administratif de la ville et c’est ce qu’il entend faire avec ses collègues de l’équipe Laval citoyens – Équipe Michel Poissant et qui est sa principale source de motivation. Il souhaite ainsi propulser son engagement auprès de la population et des jeunes en tout continuant son implication communautaire.

« C’est un honneur pour moi que M. Pawchuk se joint à notre équipe. C’était son aréna et les joueurs, parents, bénévoles et coachs le connaisse comme l’âme de cette aréna durant plus de deux décennies. Il est donc tout désigné pour la chaise de conseiller municipal » relate M. Poissant. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.