Publicité

11 juillet 2021 - 15:00

Relance économique des centres-villes 

Aide financière de 3 M$ pour dynamiser le centre-ville de Laval

Par Catherine Deveault

La ministre déléguée à l’Économie, Mme Lucie Lecours, confirme l’attribution d’une subvention d’un montant maximal de 3 millions de dollars, pour l’exercice financier 2021-2022, à la Ville de Laval en vue d’accélérer la relance économique de son centre-ville. 

Rappelons que le gouvernement a annoncé cette semaine une aide totale de 25 millions de dollars afin de favoriser le retour des travailleurs dans certains centres-villes du Québec et de soutenir les entreprises. Cette enveloppe financière, allouée dans le cadre du budget 2021-2022, s’ajoute au montant de 50 millions de dollars annoncé lors de la mise à jour économique de novembre 2020 et visant à appuyer la relance des centres-villes de Montréal et de Québec.

Les mesures de confinement pour lutter contre la pandémie, comme le télétravail obligatoire, les restrictions de voyage et celles relatives aux activités des restaurants ainsi que l’annulation des grands événements culturels, ont eu des répercussions importantes sur la fréquentation des centres-villes.

« La vaccination va bon train au Québec, et la reprise économique s’accélère. Notre gouvernement continue d’offrir les outils financiers appropriés aux municipalités pour leur redonner confiance et les aider à retrouver leur dynamisme d’avant la pandémie. Les centres-villes sont des moteurs économiques importants : ils doivent rapidement redémarrer leurs activités et regagner leur vitalité », mentionee Lucie Lecours, ministre déléguée à l’Économie.

« L’entrepreneuriat est un pilier du développement régional et un indice important de richesse et de bien-être économique des populations. La pandémie a eu des effets considérables sur les entreprises et les travailleurs. Le soutien gouvernemental aux secteurs commercial et touristique sera bénéfique pour la ville de Laval » souligne Benoit Charette, ministre responsable de la région de Laval.

Un processus complexe

  • Pour se prévaloir de l’aide financière annoncée aujourd’hui, la Ville de Laval devra présenter au ministère de l’Économie et de l’Innovation les éléments suivants : 

  • la délimitation du centre-ville;

  • la composition d’un comité consultatif; 

  • un plan d’action, un rapport d’étapes et un rapport final, selon un calendrier préétabli.

  • Les mesures du plan d’action devront s’inscrire parmi les quatre axes d’intervention suivants :

  • l’aide fournie aux entreprises, dans la mesure où celle-ci est permise par les lois et règlements applicables;

  • les aménagements réalisés dans le centre-ville;

  • les événements de concertation prévus pour la relance;

  • les infrastructures et les mobiliers permanents mis en place.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.