Publicité

12 septembre 2021 - 18:00

73 engagements

Le chef de Parti Laval présente sa plateforme électorale

Par Salle des nouvelles

À un peu plus d’une semaine du déclenchement de la campagne électorale municipale 2021, le chef de Parti Laval et candidat à la mairie, Michel Trottier, dévoile officiellement sa toute nouvelle plateforme électorale.

Fruit d’un travail d’analyse et de rédaction s’échelonnant sur plus d’un an, ce programme complet présente pas moins de 73 engagements regroupés sous huit thèmes distincts : vie de quartier, mobilité, service aux citoyens, environnement, saine gestion, développement économique, aménagement du territoire et enjeux de société.

« On le sait qu’au municipal, rares sont les partis qui présentent un programme. Pour nous, c’est une nécessité ! On aspire à gouverner la 3e plus grande ville et on a un plan clair, net et précis pour le faire ! », de soutenir Michel Trottier. Bien plus qu’une mise à jour de plateforme 2021, Parti Laval propose une vision innovante afin de rêver le Laval de demain : « Nous proposons une vision moderne et ambitieuse à la population lavalloise, nous lui offrons la possibilité de rêver à un nouveau mode de ville. Cela fait huit ans que nous sommes pris avec une administration complètement déconnectée des besoins des Lavalloises et Lavallois, incapables de livrer des projets, qui ont négligé d’investir dans les quartiers. Il est grand temps que les priorités soient remises à la bonne place afin de redevenir fières de vivre à Laval », articule Michel Trottier.

Pour un nouveau mode de ville

« Offrir du vrai changement à la population lavalloise, proposer une vision qui prend en compte les enjeux du 21e siècle et qui ose en matière de solutions, voilà ce que reflète le programme 2021 de Parti Laval – Équipe Michel Trottier », tranche le chef. Il poursuit : « Je ne vous cacherai pas que nos objectifs sont ambitieux, mais nous sommes prêts à tout mettre en œuvre pour parvenir à les atteindre. Par exemple, sur le plan de l’environnement, il y a urgence et c’est pourquoi nous visons 17 % d’aires protégées, 30 % de canopée et 90 % de la superficie des milieux humides conservés. Pour y arriver, nous prévoyons la création du Fonds vert qui permettra d’investir 10 % des excédents annuels non consolidés pour l’acquisition, la restauration et la mise en valeur de nos milieux naturels, et allouer un minimum de 6 M$ par an pour l’achat de boisés, de milieux humides et d’espaces verts. »

Sans surprise, les investissements dans les quartiers seront majeurs. « Plus de 200 M$ sur quatre ans sont prévus afin de rattraper notre retard en termes d’infrastructures sportives, culturelles et de loisirs. Nous avons l’ambition de munir la Ville de deux nouvelles piscines intérieures publiques, de deux arénas, d’un complexe intérieur de soccer, d’un complexe de basketball extérieur et d’un centre de création artistique lors d’un premier mandat. Pour améliorer la sécurité dans les quartiers et rehausser la qualité de vie, nous allons accélérer l’implantation de mesures d’apaisement de la circulation dans les rues résidentielles et assouplir les règles afin de favoriser différents projets d’agriculture urbaine », de citer en exemple Michel Trottier.

Pour prendre connaissance de la plateforme électorale complète, visitez www.partilaval.com

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.