Publicité

31 octobre 2021 - 08:00

Réduction des déchets

Plus de sacs plastiques à Laval dès le 4 novembre

Par Salle des nouvelles

La Ville de Laval rappelle que son règlement sur le bannissement des sacs de plastique entrera en vigueur le 4 novembre prochain.

Il ne sera donc plus possible pour les commerçants d’offrir, de vendre, de distribuer ou de mettre à la disposition des consommateurs des sacs de plastique à usage unique. Il existe des exceptions, soit les sacs de plastique utilisés à des fins d’hygiène ou de vrac, les sacs de nettoyage à sec et les sacs de procédés industriels et de commercialisation de produits préemballés.

Ce volet du règlement entrera donc en vigueur six mois après son adoption lors du conseil municipal du 4 mai 2021. Les objectifs principaux du règlement sont la réduction des déchets à la source et le réemploi.

Rappelons que le règlement L-12803 concernant les sacs de plastique et autres articles de plastique à usage unique (SD-2021-604) vise avant tout à interdire ces derniers sur tout le territoire lavallois. Ce règlement prévoit également d’interdire aux commerces de restauration et aux commerces d’alimentation de distribuer ou de faire distribuer des couverts à usage unique destinés à l’enfouissement.

Ce nouveau règlement réaffirme la volonté de la Ville de sensibiliser sa population à l’importance du développement durable, à la protection de l’environnement et à la préservation des ressources.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.