Publicité

20 novembre 2021 - 13:45 | Mis à jour : 13:47

Entre les autoroutes 440, à Laval, et 640, à Bois-des-Filion

Prolongement de l’autoroute 19: les travaux sont lancés

Par Salle des nouvelles

Les gouvernements du Canada et du Québec viennent d’annoncer que les travaux de la phase 1 du projet de prolongement de l’autoroute 19, soit la construction de l’échangeur Saint-Saëns, à Laval, ont débuté.

Après plusieurs décennies d’attente, le chantier est ainsi officiellement lancé avec la phase 1 du projet de prolongement de l’autoroute 19. L’échangeur situé à la hauteur de la rue Saint-Saëns Est, à Laval, est le tout premier des quatre nouveaux échangeurs prévus dans le cadre de ce projet. Sa mise en service est prévue dès la fin des travaux de la phase 1, en 2023.

À terme, ce projet permettra d’améliorer la mobilité à Laval et dans les Basses-Laurentides pour les usagers du transport collectif, les automobilistes et les marchandises. Une piste multifonctionnelle sera également aménagée afin de permettre la mobilité active.

Le projet étant une priorité du gouvernement du Québec, il a fait l’objet de mesures d’accélération permises à la suite de l’adoption de la Loi concernant l’accélération de certains projets d’infrastructure.

« Je suis convaincu que cette mise en chantier agira comme un véritable baume pour plusieurs familles lavalloises qui pourront bientôt passer davantage de temps de qualité ensemble. Du même coup, ces travaux répondent favorablement à une diversité d’enjeux, prévoyant une amélioration de la mobilité du transport collectif et de la mobilité active : une façon de faire moderne qui sera sans aucun doute appréciée par les citoyennes et citoyens lavallois », a indiqué Stéphane Boyer, nouveau maire de Laval

Faits saillants
Le prolongement de l’autoroute 19, qui comporte trois voies par direction, dont une voie réservée aux autobus, aux véhicules électriques et au covoiturage, sera réalisé entre les boulevards Saint-Martin Est, à Laval, et Industriel, à Bois-des-Filion. Actuellement, près de 34 000 véhicules empruntent chaque jour le pont Athanase-David, qui surplombe la rivière des Mille Îles et sur lequel des interventions sont prévues dans le cadre du projet.

Les travaux de cette première phase du projet s’échelonneront jusqu’en 2023. Ils comprennent :

- la construction, à Laval, de l’échangeur autoroutier de la rue Saint-Saëns Est;
- la reconstruction de la rue Saint-Saëns Est sur un tronçon de près de 1,2 km, ce qui inclut : l’élargissement et la reconstruction de la structure de chaussée, l’ajout d’un drainage fermé et d’une piste cyclable et la mise en place d’un nouvel éclairage de part et d’autre de la rue;
- la construction d’un tronçon de l’autoroute 19 sur environ 1,45 km en direction nord;
- la construction de premiers segments de la piste polyvalente;
- la construction d’un nouveau lien ouest pour la rue Saint-Saëns Est.

Le projet de prolongement de l’autoroute 19 a fait l’objet d’un engagement de la part du gouvernement du Canada pour une contribution de 260,4 M$ par l’entremise du Nouveau Fonds Chantiers Canada, volet Infrastructures provinciales-territoriales – Projets nationaux et régionaux.

La réalisation de l’avant-projet définitif ainsi que des plans et devis des autres phases est toujours en cours. L’investissement du gouvernement du Québec sera connu une fois le dossier d’affaires du projet global approuvé par le Conseil des ministres.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.