Publicité

6 décembre 2021 - 12:55 | Mis à jour : 12:55

Rapport S&P Global Ratings

La rigueur des pratiques de gestion financière viendra soutenir la reprise économique de Laval

Par Salle des nouvelles

Dans un rapport rendu public à la fin du mois de novembre, la firme de notation Standard & Poor’s (S&P) Global Ratings a annoncé le maintien de la cote de crédit « AA » de la Ville de Laval.

La firme confirme que le dynamisme observable, la forte croissance attendue de la reprise économique ainsi que les rigoureuses pratiques de gestion financière de la Ville ont été des facteurs favorables au maintien de sa cote. Le rapport souligne également que la diversité des secteurs économiques du territoire tend à atténuer la volatilité de son économie.

« Au-delà des chiffres, ce résultat nous permet de bénéficier d’avantages concrets pour les Lavalloises et les Lavallois, comme l’obtention d’un excellent taux de crédit. Depuis plusieurs années, nous sommes en excellente posture financière, et nous pouvons en être fiers », a déclaré Stéphane Boyer, maire de Laval.

« Notre saine gestion des fonds publics nous a permis d’accompagner les entreprises d’ici alors que la pandémie frappait plusieurs industries. Ce bon résultat traduit notre engagement à propulser le milieu des affaires lavallois afin de profiter d’une relance économique robuste », a ajouté Christine Poirier, conseillère municipale membre du comité exécutif responsable du développement économique et conseillère 

Comme chaque année, l’administration municipale lavalloise s’engage à être transparente dans ses investissements et dans ses dépenses. La cote de crédit S&P Global Ratings démontre que la Ville de Laval a la capacité de respecter ses engagements en s’assurant que le niveau de sa dette demeure prévisible et sous contrôle.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.