Publicité

25 décembre 2021 - 12:00

Santé et aux Services sociaux

Élargissement de Je contribue pour les emplois en protection de la jeunesse

Par Mathieu Savard, Journaliste

Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, a annoncé récemment que le réseau de la santé et des services sociaux cherche des candidats, pour venir appuyer les services offerts en protection de la jeunesse.

Il invite donc les personnes intéressées à soumettre leur candidature par l'entremise de la plateforme Je contribue, qui a été élargie pour y inclure les emplois de ce secteur.

Les personnes qui seront ainsi recrutées pourront obtenir un emploi lié à une des différentes étapes du processus d'intervention, mais plus particulièrement à l'étape de l'évaluation des signalements. Les profils recherchés sont les suivants :

  • professionnels autorisés à effectuer les actes réservés pour l'évaluation des signalements : travailleurs sociaux, psychoéducateurs et criminologues; 
  • intervenants en relation d'aide ou stagiaires avec une expérience présente ou antérieure en protection de la jeunesse : intervenants avec une formation collégiale ou universitaire en relation d'aide ou stagiaires ou ex-stagiaires en protection de la jeunesse; 
  • intervenants en relation d'aide ou stagiaires sans expérience présente ou antérieure en protection de la jeunesse mais ayant une connaissance de l'intervention en jeunesse ou en protection de la jeunesse : intervenants avec une formation collégiale ou universitaire en relation d'aide ou étudiants en dernière année dans un programme donnant accès à un diplôme d'étude en relation d'aide.

« Par cette ouverture à de nouveaux corps d'emplois, la plateforme Je contribue vient nous aider à répondre à un besoin central, celui d'assurer la sécurité des enfants. Nos intervenants font un travail remarquable, et il est temps de leur offrir un soutien renforcé dans le contexte de pénurie de main-d'œuvre et de crise sanitaire. Le bien-être des enfants est au cœur de cette action. J'invite ainsi toute personne qui correspond à l'un des profils ciblés à ne pas hésiter à venir prêter main-forte aux équipes en place», souligne Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.