Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
26 juin 2018 - 13:47 | Mis à jour : 14:06

La relève d'affaires de la CCIL rayonne au Gala Les Grands prix de la relève d'affaires

Par Salle des nouvelles

C’est le 8 juin dernier, lors du Gala Les Grands prix de la relève d’affaires du Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ), que les réalisations de la Relève d’affaires de la Chambre de commerce et d’industrie de Laval (CCIL) ont été soulignées.

Le comité était finaliste dans la catégorie Jeune chambre de l’année et la présidente du comité Startup, Leila Aksiman, a remporté le titre de Bénévole de l’année.

Avec l'actualisation de son mandat cette année, le comité Relève d’affaires a voulu mobiliser les membres autour de sa mission première soit de se prononcer sur les enjeux qui touchent la nouvelle génération d’affaires et de veiller à communiquer ses réflexions et positions.

« Tous les sujets et les dossiers sur lesquels le comité s’est penché cette année ont toujours trouvé une tribune pour être partagés avec nos pairs, avec les instances décisionnelles, avec les différents paliers de gouvernement et avec la communauté d’affaires », de mentionner le président du comité Relève d’affaires de la CCIL, Jean-Philippe Cormier.
 
Le développement durable, la fiscalité et les changements que l’on vit dans le marché du travail ont fait partie de leurs préoccupations. « Notre volonté était de jouer un rôle d’influenceur dans la communauté et de faire des recommandations à la CCIL qui est notre porte-voix. Être finaliste au concours nous a confirmé l’importance du rôle de comité Relève dans la communauté d’affaires lavalloise », continue M. Cormier.

Quant à la présidente du comité Startup de la CCIL, Leila Aksiman, c’est son engagement envers la CCIL qui a été récompensée. Depuis bientôt deux ans, Leila s’implique à la CCIL, d’abord au comité Relève d’affaires, puis au comité Startup.

Elle a participé à l’actualisation de la planification stratégique de la CCIL et, par le fait même, à la création du comité Startup. Son expérience et sa proximité avec le monde des startups lui ont permis de mobiliser d’autres bénévoles autour d’une mission commune, soit d’outiller, de connecter et de propulser les startups lavalloises.
 
Pour la présidente-directrice générale de la CCIL, Mme Louise Leroux, ces nominations sont évocatrices de bien des choses : « La Relève d’affaires fait partie de l’ADN de la Chambre. Le comité est un phare pour la Chambre et lui permet d’être en phase avec son rêve de faire de Laval une ville d’affaires et de commerces durables pour répondre aux besoins actuels des citoyens corporatifs sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ». Mme Leroux réitère l’importance des bénévoles à la CCIL qui représentent ses assises et félicite les membres et bénévoles d’affaires qui se sont mérités ces deux nominations.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.