Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 octobre 2018 - 09:00

Célébrons les PME lors de la Semaine de la petite entreprise

Les petites et moyennes entreprises : une richesse pour Alfred-Pellan

Par Salle des nouvelles

Les petites et moyennes entreprises (PME) représentent 98% des entreprises canadiennes et créent des emplois pour plus de dix millions de Canadiens. Le député d’Alfred-Pellan, Angelo Iacono, est fier du dynamisme des PME dans sa circonscription que ce soit dans le domaine de l’agriculture, de l’innovation ou encore de la restauration.

Les petites et moyennes entreprises sont une richesse pour l’économie locale et chaque mois, de nouvelles petites entreprises voient le jour assurant ainsi la prospérité de notre communauté. Afin d’encourager les entrepreneur(e)s de chez nous, les citoyens de la circonscription d’Alfred-Pellan sont invités à participer à la Semaine de la petite entreprise du 14 au 20 octobre prochain.

« La circonscription d’Alfred-Pellan regorge de petites et moyennes entreprises de qualité. Derrière chacune d’elle se trouve des amoureux du travail bien fait qui travaillent sans relâche pour offrir un service de qualité à leurs clients. La Semaine de la petite entreprise est une occasion pour les citoyens de ma circonscription de faire connaître leurs coups de cœur tout en soutenant nos PME locales », souligne Angelo Iacono, député d’Alfred-Pellan

La Semaine de la petite entreprise est une excellente occasion de montrer l’amour et la fierté que nous avons pour les entreprises qui font vivre notre économie locale. Acheter local, consommer local, rencontrer ces entrepreneurs talentueux ou tout simplement partager les bonnes adresses locales sont des moyens pour soutenir nos PME. 

À ce titre, le député d’Alfred- Pellan, Angelo Iacono, invite les citoyens de sa circonscription à encourager les petites et moyennes entreprises lavalloises lors de la Semaine de la petite entreprise.

Les faits en bref

  • Les petites et moyennes entreprises (PME) représentent 99,8 % des entreprises au Canada. Il y a près de 1,1 million de PME au Canada, et elles emploient 90 % de la main-d’œuvre du secteur privé (10,7 millions de Canadiens). De plus, 52 % du PIB canadien est généré par les PME du secteur privé.
  • Le gouvernement fédéral a  prévu une réduction du taux d’imposition des petites entreprises à compter de 2019, et celui-ci atteindra 9 %. Cette mesure devrait permettre aux propriétaires de petites entreprises canadiennes d’économiser 7 500 $ annuellement. Le taux d’imposition des petites entreprises est plus bas au Canada que dans tous les autres pays du G7. Il est plus bas qu’en France, qu’en Allemagne et même qu’au Japon.
  • Pour aider les PME à trouver des sources de financement, des conseils et de l’information, le gouvernement a lancé Innovation Canada, une plateforme en ligne où les propriétaires d’entreprises peuvent trouver tout ce dont ils besoin.
  • Les PME exportatrices offrent de façon générale des salaires plus élevés que les entreprises qui n’exportent pas. Il faut dire cependant que seulement 12 % des PME canadiennes mènent des activités d’exportation.
  • Le gouvernement du Canada aide les PME à se tailler une place sur les marchés étrangers— et à atteindre plus d’un milliard de nouveaux clients — en faisant la promotion des occasions d’exportation lors des négociations et de la mise en œuvre des accords de libre-échange, comme l’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne, ou AECG, et l’Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste, ou PTPGP.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.