Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
29 octobre 2018 - 10:26 | Mis à jour : 15:59

Angelo Iacono visite des entreprises affectées par les tarifs sur l’acier et l’aluminium

Plus tôt cet été, les États-Unis ont annoncé des tarifs douaniers punitifs sur l’aluminium et l’acier canadiens. En réponse à ces mesures injustifiées et injustifiables, le gouvernement du Canada a appliqué des contre-mesures réciproques afin de soutenir nos entreprises et nos travailleurs des secteurs de l’acier et de l’aluminium qui sont touchés par cette décision inappropriée.

Angelo Iacono, député d’Alfred-Pellan, a entrepris durant les semaines du 14 et 22 octobre 2018 une tournée des entreprises opérant dans le secteur de l’acier et de l’aluminium de sa circonscription. Dans le but d’appréhender l’ampleur de l’impact des tarifs sur l’acier et l’aluminium sur les entreprises d’Alfred-Pellan, des rencontres et des visites d’entreprises ont permis au député de prendre le pouls de l’industrie métallurgique dans l’Est de Laval.

Le 11 octobre 2018, le gouvernement du Canada est allé plus loin en prenant de nouvelles mesures pour empêcher le détournement de produits de l’acier en provenance de l’étranger vers le Canada et pour accorder un allègement ciblé aux utilisateurs d’acier et d’aluminium.

Entre autres, un processus qui permet aux entreprises canadiennes de demander un allègement ciblé des surtaxes perçues sur l’acier, l’aluminium et certains autres produits importés des États-Unis est mis en place afin de permettre aux producteurs canadiens de répondre à la demande nationale. Le député d’Alfred-Pellan s’est assuré que les entreprises visitées aient les informations nécessaires pour évaluer leur admissibilité aux allègements et les outils pour faire leur demande.

Il est essentiel de soutenir nos secteurs de l’acier et de l’aluminium qui emploient des milliers de Canadiens à travers le pays. À travers les nouvelles mesures annoncées, le gouvernement du Canada continue de défendre les intérêts de la population canadienne face à des droits de douane injustifiés imposés par les États-Unis.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.