Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
8 novembre 2018 - 14:04 | Mis à jour : 20:53

Via Capitale Centre et Via Capitale Innovation se joignent au réseau Royal LePage

Par Salle des nouvelles

Les Services immobiliers Royal LePage sont fiers d’annoncer que les agences Via Capitale Centre et Via Capitale Innovation, qui possèdent cinq bureaux répartis à Laval, Mont-Tremblant et Mont-Laurier, se joignent aujourd’hui au réseau Royal LePage.

Les deux agences prennent ainsi les noms de Royal LePage Humania Centre et Royal LePage Humania Innovation. M. Maxime Béland, l’actuel propriétaire, accueille MM. François Léger et Christian Bouvrette en tant que copropriétaires et s’adjoint des services de Royal LePage Humania, la plus grande agence immobilière traditionnelle du Québec, pour bonifier les ressources aux clients et courtiers des deux agences.

Cette expansion majeure, principalement concentrée à Laval, amène plus de 60 nouveaux courtiers au sein de la bannière permettant ainsi à Royal LePage Humania d’accroître son étendue à quelque 345 courtiers au nord de Montréal.

« Nous sommes fiers d’accueillir l’équipe de Maxime au sein de notre belle entreprise », se réjouit M. Léger. « Royal LePage est la meilleure destination immobilière dans la province et nous avons confiance que ce partenariat permettra aux courtiers et aux clients de profiter d’un environnement propice à leurs affaires, fondé sur l’excellence du service à la clientèle. »

« L’immobilier évolue rapidement et Royal LePage possède l’innovation technologique et la philosophie pour mettre de l’avant la proposition la plus viable auprès de notre clientèle. Je suis confiant que cette alliance avec Royal LePage Humania sera prospère et résolument efficace pour mieux desservir nos clients de manière humaine », affirme M. Béland.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.