Publicité
11 décembre 2018 - 17:00

Texte commandité

Cours d'anglais intensif - Comment apprendre l'anglais bien et vite

Par Texte Commandité

 

Connaître plus d’une langue est une aptitude non-négligeable lorsqu’il en vient à se questionner sur l’emploi que nous aimerions occuper. De nos jours, même au Québec, il est nécessaire d’apprendre l’anglais. D’ailleurs, ce bilinguisme est obligatoire dans plusieurs sphères d’emploi, notamment le service à la clientèle. À Montréal, par exemple, il y a beaucoup de touristes allant à la découverte des divers événements de la métropole durant la période estivale. Il est donc nécessaire d’être en mesure de les comprendre afin de pouvoir leur offrir le service adéquat.

Apprendre l’anglais

Bien qu’il y ait des cours d’anglais obligatoires dans le cursus scolaire du Ministère de l’Éducation du Québec, certains n’ont pas reçu la formation nécessaire afin d’exercer un usage de l’anglais de base. Cependant, il arrive que dans le futur, ces gens n’ayant pas acquis cette seconde langue, se voient dans la nécessité de le faire, que ce soit pour le travail ou simplement pour voyager à l’extérieur des pays francophones. Dans cette situation, le meilleur moyen d’apprendre l’anglais facilement et rapidement est la prise de cours d’anglais intensifs à Montréal.

Ces cours peuvent se donner en deux formats : des cours de groupe ou des cours privés. La plupart du temps, ceux-ci sont enseignés en trois axes d’apprentissage.

Le premier axe exploite les bases de l’anglais. Celles-ci comprennent certaines règles de grammaire indispensables, ainsi qu’un vocabulaire incluant les expressions essentielles de la langue.

Le second axe vous amènera à travailler sur la communication à l’oral. À la fin de ce chapitre, vous devriez être en mesure de dialoguer en anglais avec fluidité, diriger un appel conférence en anglais, négocier une entente avec confiance et plus encore.

Le dernier axe, quant à lui, met l’accent sur la recherche d’emploi. Vous aurez une formation complète abordant le passage d’entrevue en anglais afin que vous ayez tous les outils pour vous doter d’un emploi où le bilinguisme est de mise.

Les cours offerts dans les institutions spécialisées dans l’apprentissage de langues de manière intensive sont offerts par des spécialistes possédant une expérience béton en anglais, langue seconde, mais sont aussi titulaire d’un diplôme universitaire en lien avec l’enseignement.

Sachez que la majorité de ces écoles permettent un apprentissage personnalisé, faisant en sorte que vous évoluez à votre propre rythme. Tout est mis en place pour optimiser votre réussite.

Avantages du bilinguisme

L’impact du bilinguisme sur votre vie professionnel sera incroyable. Le taux d’employabilité chez les bilingues est plus important que chez les monolingue. Lors d'un entretien d'embauche, les candidats bilingues jouissent d'un intérêt supérieur aux monolingues. À compétence égale, l'employeur privilégie souvent celui ou celle qui parle plusieurs langues.

Évidemment les opportunités d’emploi se feront plus nombreuses puisque vous serez considéré comme un employé plus « mobile ». Vous serez à même d’obtenir un emploi nécessité des contacts avec d’autres provinces ou pays anglophones. Certaines études canadiennes ont montré qu’à poste égal, un bilingue pouvait toucher entre 5 et 20% de plus que son homologue parlant une seule langue.

Finalement, des études ont démontré que le bilinguisme était particulièrement sain pour la santé du cerveau. Les neurosciences ont démontré que l'apprentissage d'une autre langue développe une créativité, une meilleure concentration et une bonne mémoire. Il contribuerait aussi à réduire les effets du vieillissement du cerveau. On sait aujourd’hui que l’apparition de la démence serait plus tardive chez les personnes âgées bilingues.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.