Publicité
2 février 2019 - 10:45

L’industrie touristique lavalloise se mobilise pour identifier des pistes de solution à la rareté de la main-d’œuvre

Par Salle des nouvelles

Une vingtaine de dirigeants et de gestionnaires en ressources humaines, créateurs de près de 1 500 emplois au sein de l’industrie touristique lavalloise, se sont réunis le 29 janvier au Holiday Inn Laval Montréal pour échanger et proposer des pistes de solution à la rareté de la main-d’œuvre.
 
Organisée par Tourisme Laval et animée par Grisvert, cette rencontre réalisée en collaboration avec le Conseil québécois des ressources humaines en tourisme (CQRHT) et soutenue par le ministère du Tourisme a permis aux participants d’aborder les défis relatifs à l’attractivité et la rétention auxquels leurs entreprises sont confrontées au quotidien.
 
Dans un contexte de rareté de la main-d’œuvre, en raison notamment des départs massifs à la retraite et à la courbe démographique décroissante, les partenaires et acteurs clés du secteur touristique de la région ont identifié trois pistes de solution à mettre en œuvre collectivement :
 

  • Diversifier les bassins de main-d’œuvre
  • Adapter les pratiques de recrutement
  • Favoriser la mobilisation et la création de partenariats entre employeurs du secteur touristique

 
« Par cette démarche, Tourisme Laval confirme son rôle de leader de l’industrie touristique lavalloise et assure sa détermination d’être en mode solution pour ainsi répondre aux besoins du milieu et valoriser les carrières touristiques », soutient Geneviève Roy, présidente-directrice générale de Tourisme Laval.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.