Publicité
3 avril 2019 - 08:24 | Mis à jour : 10:47

Quatre entrepreneurs lavallois récipiendaires des bourses d’honneur

La Table d’action en entrepreneuriat de la Laval annonçait les quatre entrepreneurs lavallois récipiendaires des bourses d'honneur, remises par le gouvernement du Québec.  En plus de cette reconnaissance, les lauréats se sont vus également offrir un accompagnement par le service de mentorat du Réseau M propulsé par la Fondation de l’entrepreneurship, ainsi qu’une participation au StartupFest 2019 par Laval innov.

En effet, afin de compléter l’offre de financement traditionnel et de stimuler l’entrepreneuriat au Québec, le ministère de l’Économie et de l'Innovation offre ces bourses d’honneur, d’une valeur maximale de 25 000 $ chacune, à des entrepreneurs de 18 à 35 ans qui mènent un projet visant :

  • la création d’une nouvelle entreprise;

  • le développement d’une entreprise en activité depuis moins de cinq ans.

En plus d’être un levier incitatif pour les entrepreneurs afin de concrétiser leurs idées d'entreprises ou de poursuivre leur développement, les bourses d’honneur visent à reconnaître la fibre entrepreneuriale et ses atouts, tels que l’audace, la détermination et l’esprit novateur.

Parmi les finalistes de Laval, quatre lauréats ont été sélectionnés par un jury composé des membres de la Table d’action en entrepreneuriat de Laval. Ces quatre lauréats recevront chacun :

  • une bourse de 25 000$ ;

  • un accompagnement personnalisé d’un an par le Réseau M ;

  • un billet pour participer au Stratupfest 2019.

 

La remise s’est déroulée en clôture de la rencontre du Comité des partenaires qui a réuni plus d’une cinquantaine d’acteurs socio-économiques de la région. Cette tribune était une occasion unique pour nos entrepreneurs afin de présenter leur projet ainsi que de tisser des liens avec des partenaires de la région qui pourraient avoir un impact dans la poursuite de leur projet.

 

Les quatre lauréats de l’édition 2018 des  bourses d’honneur de Laval sont :

  • Mme Myriam Tellier :           Planette produits écologiques inc.;

  • M. Mathieu Benoit :              Mathben informatique;

  • M. Patrick Vigeant :               Boursify;

  • Mme Vyckie Vaillancourt :   O’Citrus.

 

La Table d’action en entrepreneuriat de Laval félicite les quatre lauréats ainsi que tous les entrepreneurs ayant participé au concours.

 

À propos de la Table d’action en entrepreneuriat de Laval

La Table d’action en entrepreneuriat de Laval (TAEL) a été mise en place afin de répondre à un souci de concertation issu de la tournée de consultation sur la Stratégie québécoise de l’entrepreneuriat réalisée dans l’ensemble des régions du Québec à l’automne 2010. Sa mission est de mobiliser les forces du milieu pour initier et soutenir des projets afin de favoriser la croissance de l’entrepreneuriat à Laval.

 

À propos du Réseau M – mentorat pour entrepreneurs

Le Réseau M est une communauté d’intérêts, mise en place et animée par la Fondation de l’entrepreneurship et mobilisée pour déployer le service de mentorat pour entrepreneurs au Québec et au sein de la francophonie. Le Réseau M a pour objectif d’offrir à tous les entrepreneurs qui le désirent un service d’accompagnement de haut calibre par des gens d’affaires d’expérience et ainsi leur donner toutes les chances de cheminer vers le succès et la croissance. Il poursuit le but d’accélérer leur développement afin d’accroître le taux de survie et favoriser la croissance de leur entreprise, de la création jusqu’à la transmission à un repreneur. www.reseaum.com

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.