Publicité
17 septembre 2019 - 15:00

Chambre de commerce et d’industrie de Laval

Chantal Cyr est nommée présidente directrice générale de la CCIL

Par Salle des nouvelles

Le président du conseil d’administration de la Chambre de commerce et d’industrie de Laval (CCIL), Monsieur Daniel Leclair, a le plaisir d’annoncer la nomination de Madame Chantal Joyal à titre de présidente-directrice générale de la CCIL.

Madame Joyal arrive à la CCIL avec une expérience de près de 30 années comme cadre supérieur notamment dans des institutions financières, telles que la Banque Nationale, la Banque Laurentienne et la Banque TD, et à Laval Technopole. Elle connaît donc très bien la région lavalloise et elle a développé un vaste réseau d’affaires alors qu’elle assumait des fonctions liées aux services aux entreprises, au développement des affaires et à la gestion de comptes majeurs. Elle possède un MBA et s’est impliquée dans diverses associations notamment à l’Association des femmes en finance du Québec, au Club des petits déjeuners et à la Fondation Les Petits Rois.

L’arrivée de Madame Joyal s’arrime au déploiement des nouvelles orientations stratégiques de la CCIL. « La Chambre vient de terminer un exercice d’actualisation de sa planification stratégique et nous sommes convaincus que Madame Joyal contribuera de façon positive à l’atteinte de nos ambitieux objectifs, ainsi qu'à la mobilisation des gens d’affaires, confirmant ainsi la position de la Chambre comme leader en développement économique à Laval », de mentionner Daniel Leclair.

Madame Joyal est entrée en fonction, le 9 septembre.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.