Publicité

30 mai 2021 - 11:00

Projets de fin d’études des finissants en tourisme du collège montmorency 

De nouveaux diplômés en tourisme pour relancer l’industrie

Par Catherine Deveault

Le 25 mai 2021, les finissants 2020-2021 en Techniques de tourisme du Collège Montmorency ont participé à une présentation publique virtuelle de leur projet de fin d’études.

L’événement s’est tenu en présence de Mme Caroline Proulx (ministre du Tourisme), M. Olivier Simard (directeur général du Collège), Mme Carole Rivest Turgeon (directrice adjointe aux études du Collège), M. Michel Duval (coordonnateur du département de tourisme au  Collège) et des enseignants de ce programme d’études. À eux, s’ajoutaient plusieurs partenaires et mentors de l’industrie touristique, dont Mmes Marilyn Désy et Pascale Ledoux ainsi que M. Jean-Michel Perron, qui agissaient tous trois comme panélistes. 

Grâce aux présentations faites par les dix-sept futurs techniciens en tourisme de Montmorency, les participants à l’événement ont pu découvrir six circuits touristiques des plus variés. Des parcours dans les Maritimes, sur la Côte-Nord ainsi que de découvertes du Québec gourmand ou de l'Équateur en photo. Un circuit d’agrotourisme sous forme d’abonnement a aussi été proposé. Les gens qui ont envie de s’inspirer des suggestions faites par les finissants, pour planifier leurs vacances estivales, n’ont qu’à visiter la page Web du programme d'études pour en  savoir plus. 

Depuis 27 ans, le Collège a formé des centaines de professionnels de l'industrie du tourisme. Ces derniers font preuve d’une grande résilience, tout comme leur industrie, car habitués de s’adapter aux fréquents changements qui surviennent. D'après le Collège, les diplômés montmorenciens sont reconnus pour leur créativité, leur dynamisme et l’audace dont ils savent faire preuve face aux défis qu’ils doivent relever. Leur grande compétence et leur expertise sont de grands atouts, et ce tout particulièrement, pour relancer l’industrie touristique au sortir de la pandémie.  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.