Publicité

24 juillet 2021 - 13:30 | Mis à jour : 13:38

Les employés au cœur du maintien du service malgré la tempête 

Retour sur l'année 2020 de la STL

Par Catherine Deveault

Les dirigeants de La Société de transport de Laval (STL) profitent de la  publication du bilan annuel de l’entreprise afin de souligner l’apport de tous ses employés. Comme  toutes les organisations de transport public dans le monde, la STL a vécu une année de défis considérables, chamboulant les priorités préalablement établies.

Malgré la crise sanitaire mondiale, la  STL souligne avoir relevé le défi de maintenir son service essentiel et d’offrir un transport sécuritaire à sa clientèle. Certains projets ont été mis sur la glace, mais des projets d’envergure comme l’électrification ont su poursuivre leur route.  

La STL devait réagir promptement et habilement pour maintenir son service tout au long de cette crise. C’est pourquoi des mécanismes internes de vigie, de suivi, de transmission de l’information et de prise de décision favorisant la coordination efficace de l’ensemble des directions ont été mis en place. 

Gestion de la crise sanitaire : un défi de taille  

Des décisions rapides ont permis de maintenir la desserte sur l’ensemble du territoire lavallois et d’offrir à la clientèle de voyager en sécurité. Parmi les actions mises en place, notons la désinfection quotidienne des autobus, l’implantation et la distribution de quelque 63 500 couvre-visages,  l’installation d’une paroi de protection pour les chauffeurs et l’installation de signalisation dans les véhicules et les terminus.  

La STL a été la première société de transport au Québec à déployer un estimateur d’achalandage qui fournit une évaluation du nombre de personnes à bord à un arrêt et à une heure précise, selon la moyenne des cinq derniers jours ouvrables et des calculs mis à jour quotidiennement. Cette innovation  signée STL s’est d’ailleurs mérité nombre de prix au cours de l’année.  

En ce qui concerne la protection pour les employés, la STL a travaillé avec des firmes spécialisées en  désinfection pour s’assurer de mettre en place un protocole de nettoyage et de désinfection se conformant aux recommandations de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) et de la  Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST). Dès les premiers jours, l’équipe des technologies de l’information s’est mobilisée afin de déployer les équipements requis pour le télétravail.  

Des projets continuent de voir le jour, d’autres doivent être reportés 

Même si plusieurs partenariats ont dû être suspendus et plusieurs activités repoussées, la STL affirme  maintenir le cap sur nombre de projets innovants pour le transport collectif à Laval. Le déploiement du site web et d’un nouveau logiciel de gestion de la relation client (CRM) fait également partie des réalisations de la STL en 2020.  

Parmi les projets les plus imposants, notons l’important chantier de l’électromobilité, l’un des grands défis de 2020. Malgré les ralentissements et les retards de livraison liés à la crise sanitaire, la STL a poursuivi son élan vers le déploiement d’un parc d’autobus entièrement électrique d’ici 2040. Afin de procéder à cette transition avec succès et d’accueillir ce type de véhicules, la STL a également amorcé des travaux pour la modernisation et l’agrandissement de ses installations.  

Finalement, dans la foulée du projet de mise en service des autobus entièrement électriques, la société  de transport a procédé au déploiement de 30 nouveaux sites d’abribus en plus de voir au remplacement de 27 abribus en fin de vie utile. 

« Je suis satisfait d’avoir pu compter sur une équipe aussi solide qui s’est adaptée rapidement afin de maintenir ce service essentiel. Même si la situation sanitaire semble s’améliorer, les prochaines années  seront remplies de défis, surtout pour retrouver l’achalandage perdu et s’assurer d’un financement stable et prévisible, mais je sais avant tout que la Société peut s’appuyer sur ses employés pour  relever ce défi. »

- Guy Picard, directeur général de la STL

Un exercice budgétaire difficile 

La crise sanitaire a entrainé une chute vertigineuse de l’achalandage, passant de 19 416 873  déplacements sur le réseau régulier en 2019 à 9 982 029 en 2020. Ceci, jumelé aux nouvelles mesures de sécurité, la STL a observé une diminution considérable de ses revenus. La direction de la STL salue  l’intervention rapide des deux paliers de gouvernement qui ont appuyé les sociétés de transport par une aide financière substantielle venant compléter des efforts budgétaires soutenus.

De plus, la STL souligne avoir pu compter sur la coopération harmonieuse de la Ville de Laval qui a contribué activement à un exercice difficile de préparation budgétaire. Ainsi, budget 2021 permettra d’offrir à la clientèle un niveau de service comparable à celui de 2019 en ce qui a trait aux heures de pointe, mais également un service bonifié hors de ces périodes.  

« La STL a su répondre aux besoins des Lavallois dans cette période tumultueuse. On a pu offrir le  service nécessaire aux citoyens et assurer leur sécurité grâce aux nombreuses actions sur le terrain. Je suis particulièrement fier d’avoir participé à la distribution de quelque 63 500 couvre-visages à la clientèle et d’avoir su procéder rapidement au nettoyage quotidien de nos véhicules. »

- Éric Morasse, président du conseil d’administration de la STL

Le rapport d’activités 2020 de la Société de transport de Laval est disponible en ligne au stlaval.ca.

Les indicateurs de performance présentant les résultats 2020 de la Société en matière de ponctualité  de service, de satisfaction clientèle et de réduction des émissions de gaz à effet de serre, entre autres, sont également consultables sur le site.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.