Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Soutient du virage numérique des commerces de détail

Laval signe un partenariat avec l’Association québécoise des technologies

durée 12h00
20 octobre 2021
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

La Ville de Laval est la première ville au Québec à signer un partenariat stratégique avec l’Association québécoise des technologies (AQT) dans le cadre du programme Mon commerce en ligne, qui promet d’accompagner 5 000 commerçants de la province dans leur optimisation numérique.

Ce partenariat a notamment pour objectif de faciliter l’accès au programme à 250 détaillants lavallois pour les initier et pour leur permettre d’amener leurs activités commerciales en ligne et leur transformation numérique à leur plein potentiel.

Le partenariat est accompagné d’une aide financière de 112 500 $ qui permettra aux commerces lavallois admissibles de profiter d’un rabais substantiel pour adhérer au programme, soit 250 $ sur une valeur de 750 $.

« Cette aide financière issue du plan de relance économique, Laval, capitale des opportunités, vient soutenir un secteur durement touché par la pandémie. Environ 25 400 personnes travaillent dans le secteur du commerce de détail, ce qui représente 16 % des emplois à Laval. Il est donc important pour Laval de soutenir les projets de virage numérique afin de stimuler la croissance et assurer la prospérité de cette industrie », a indiqué Stéphane Boyer, maire suppléant, vice-président du comité exécutif et responsable du développement économique.

Le programme Mon commerce en ligne prévoit quatre heures de coaching de l’École des entrepreneurs du Québec, de la formation adaptée à la situation de chaque commerce, 10 heures d’accompagnement par un conseiller spécialisé ainsi qu’un accès à une plateforme de formation afin de dresser un bilan numérique, enrichir ses connaissances et mettre en œuvre des actions planifiées.

« Grâce à ce partenariat, les détaillants lavallois pourront compter sur l’équipe d’experts de Mon commerce en ligne qui les accompagnera pour maximiser leur utilisation du numérique pour accroître leurs performances, qu’elles soient en ligne ou en succursale. L’accompagnement personnalisé en transformation numérique est adapté à leur réalité et aussi à leurs ambitions », d'ajouter Nicole Martel, présidente-directrice générale, AQT.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


2 février 2023

Épicerie: l'argent comptant décline, mais on le juge nécessaire, dit un sondage

Même si une faible minorité de Canadiens paient maintenant leurs achats dans les magasins d’alimentation avec de l’argent comptant, les répondants à un sondage sont nombreux à penser que ce mode de paiement a encore sa place et qu’une épicerie qui ne l’accepterait pas serait discriminatoire. Le sondage mené par la firme Angus Reid et l’Université ...

1 février 2023

Olymel annonce deux fermetures

Olymel annonce la fermeture de deux de ses usines de surtransformation du porc à Laval et Blainville, ce qui entraînera la suppression de 170 emplois. Dans un communiqué transmis mercredi, l'entreprise spécialisée dans la transformation de la viande a précisé que ces deux fermetures s'expliquaient par le plan de réorganisation qu'elle a déjà ...

1 février 2023

Hausse mercredi de 2,2 % du prix du lait destiné aux marchés de détail

Les prix du lait à la ferme augmentent à compter de ce mercredi au Canada. Il y a trois mois, le 1er novembre, la Commission canadienne du lait (CCL) a autorisé une augmentation d'environ 2,2 %, soit d’un peu moins de 2 cents le litre, à compter du 1er février. Le coût du lait utilisé pour fabriquer des produits comme le lait, la crème, le ...