Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Adoption de la semaine de quatre jours chez Demers Beaulne

Le cabinet comptable et professionnel s’inspire de l’audace des entreprises en technologie

durée 16h30
5 avril 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Alors que la tendance se poursuit pour les semaines de travail de quatre jours, Demers Beaulne sort du canevas habituel des cabinets professionnels et s’inspire d’industries avant-gardistes en matière de conditions de travail.

« Il y a longtemps que les employés et les clients du cabinet sont notre priorité. Ce qui est nouveau, c’est notre changement de perspective qui vise une vision systémique du bonheur, du sentiment d’accomplissement et de la performance, s’articulant dorénavant bien au-delà de nos emplois. », a affirmé Dino Masciotra, associé directeur de la firme.

L’employeur offrira dès cet été des semaines de 32 heures réparties sur quatre jours, du mois de juillet à décembre. Les employés se verront toutefois offrir leur rémunération habituelle, soit pour une semaine de 40 heures.

Une initiative novatrice

Étant attentif au caractère innovateur des entreprises issues de l’univers des technologies, Demers Beaulne se dit influencé par leur audace et leurs pratiques parfois encore marginales pour la firme.

Plusieurs d’entre elles ont déjà emboîté le pas des horaires flexibles, des vacances annuelles profuses, mais l’organisation renchérit maintenant avec les semaines réduites pleinement rémunérées.

Pour un cabinet comptable comme Demers Beaulne, cette nouvelle politique sort des sentiers battus.

« Les cabinets de services professionnels comme le nôtre ont parfois encore la réputation désuète d’offrir des environnements de travail compétitifs et où la pression est forte. De notre côté, nous croyons que travailler fort n’est plus synonyme de travailler de longues heures, mais bien de travailler différemment. », a ajouté M. Masciotra.

Selon Catherine DuBois, directrice principale, Culture, bien-être et engagement, la décision a été plus facile à prendre qu’anticipée.

« Cette initiative peut soulever du scepticisme quant à la prestation de service offert aux clients qui sont actifs cinq jours par semaine. Mais nous constatons que nos clients sont dans le même bateau que nous et qu’ils reconnaissent que notre initiative est nécessaire pour maintenir nos précieux talents et en attirer de nouveaux. »

Une vision orientée sur l’approche humaine

L’entreprise a récemment lancé une politique d’horaire flexible et de « déconnexion » en dehors des heures habituelles de travail, de même qu’un nouveau programme d’aide virtuel aux employés en plus de se pencher sur des plans de carrière misant sur l’épanouissement professionnel.

Perçue comme œuvrant dans une industrie parfois traditionnelle, Demers Beaulne souhaite tracer un nouveau chemin bien plus humain pour qu’il n’y ait plus aucun compromis à faire entre le bien-être des gens et la performance des entreprises.

À propos de Demers Beaulne

Demers Beaulne, c’est l’agilité et l’ambiance recherchée d’un cabinet de taille moyenne avec l’envergure et l’expertise des grands cabinets. Ses 250 professionnels en certification, services - conseils, fiscalité et comptabilité forment des équipes sur mesure pour relever les mandats d’une clientèle variée. La firme a des bureaux à Laval, à Montréal et à Brossard.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


21 septembre 2022

Des augmentations de salaire de 4,1 % au Québec en 2023

Les employeurs du Québec s'attendent à devoir augmenter les salaires dans leur établissement de 4,1 % l'an prochain, rapporte l'Ordre des conseillers en ressources humaines agréés du Québec. Il s'agit de la prévision de hausses salariales la plus élevée depuis 2008, selon l'Ordre. C'est le secteur des technologies de l'information et des ...

12 septembre 2022

«Un très bel été» en hôtellerie dans toutes les régions du Québec

Alors que les secteurs de l'hôtellerie et de la restauration ont été durement touchés au plus fort de la crise sanitaire, le milieu souffle enfin un peu après avoir connu «un très bel été», selon la présidente-directrice générale (PDG) de l'Association Hôtellerie Québec (AHQ), Véronyque Tremblay.  La saison estivale a été «au-delà» de ses ...

9 septembre 2022

Taux de chômage à 5,4 % en août au Canada, en hausse par rapport à juillet

Le taux de chômage s’est élevé à 5,4 % le mois dernier au Canada, en hausse de 0,5 par rapport à celui de 4,9 % du mois de juillet qui avait été à un creux record. En août, le taux de chômage a augmenté pour une première fois en sept mois à l’échelle nationale. C’était aussi la première hausse qui ne survenait pas à la suite d’un resserrement des ...