Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Application novatrice

CIBC offre 1 M$ au CUSM pour soutenir l’avenir des soins axés sur les patients

durée 08h00
15 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

4 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Apprivoiser nos systèmes de santé peut être accablant. Une application novatrice visant à améliorer l’expérience des patients du CUSM prend de l’ampleur grâce à un don d’un million de dollars de la Banque CIBC à la Fondation du CUSM.

Créée par le Groupe d’informatique en santé Opal, un regroupement passionné de patients, cliniciens, chercheurs et étudiants de l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM), l’application Opal permet aux patients de s’informer sur leurs rendez-vous à l’hôpital, les résultats de leurs tests de laboratoire, certaines notes cliniques rédigées par leurs médecins, ainsi que d’accéder à du matériel éducatif sur leur condition et leur traitement. Ils acquièrent ainsi plus d’autonomie, avec leurs informations de santé au bout des doigts, et se sentent plus en contrôle de leur parcours.

« Pour nos professionnels de la santé au CUSM, créer des projets avec l’aide de nos patients pour améliorer leur expérience est extrêmement satisfaisant. Opal est le fruit de cette collaboration essentielle et je suis enthousiaste de pouvoir suivre son évolution. », commente Dr Pierre Gfeller, président-directeur général du CUSM.

Opal a été créée lorsque la regrettée Laurie Hendren, professeure d’informatique à l’Université McGill et patiente atteinte d’un cancer du sein, a fait équipe avec son radio-oncologue, le Dr Tarek Hijal, et avec un physicien médical et chercheur en cancérologie, le Dr John Kildea, afin de donner plus de pouvoir aux patients face à leurs soins et d’améliorer leur expérience. Actuellement, Opal est utilisée par des patients atteints d’un cancer au CUSM, ainsi que par des patients affectés par des maladies inflammatoires de l’intestin et le VIH, ainsi que par les parents d’enfants atteints de maladies rénales.

« Laurie a été la force motrice derrière cette appli. Elle a compris à quel point il peut être difficile de planifier des dizaines de rendez-vous, et la nécessité pour les patients d’accéder à leurs informations de santé personnelles tout en faisant face au stress d’un diagnostic de cancer. », mentionne Dr Tarek Hijal, chef du service de radio-oncologie du CUSM, chef clinique du Consortium québécois de soins intelligents et cocréateur d’Opal.

Grâce au soutien de la Banque CIBC, Opal évoluera pour améliorer les soins aux patients et la recherche en tant qu’élément essentiel d’un nouveau projet novateur connu sous le nom de Consortium québécois de soins intelligents (https://fr.soinsintelligentsquebec.com).

Avec la progression de ce projet, les médecins participants pourront suivre leurs patients entre les rendez-vous à l’aide d’appareils portables analysant leurs signes vitaux. La surveillance à distance fournira aux médecins un flux constant de données qui les aideront à mieux comprendre la condition de chaque patient. Elle donnera également aux patients l’assurance que les anomalies de leur état de santé seront remarquées par leur équipe soignante et traitées rapidement.

« L’incroyable équipe du Centre universitaire de santé McGill contribue continuellement à améliorer le fonctionnement de nos systèmes de santé par la création d’outils novateurs comme Opal. Chez CIBC, nous sommes fiers de soutenir leur ambition d’offrir aux personnes atteintes d’un cancer des soins intégrés exceptionnels, axés sur les patients, alors que nous travaillons collectivement à créer un avenir où personne ne craindra un diagnostic de cancer. », déclare Rosa Trunzo, vice-présidente, région du Québec, à la Banque CIBC.

Opal est également un outil puissant pour la recherche. Les utilisateurs pourront partager leurs données de façon anonyme avec des scientifiques pour permettre des études qui, ultimement, amélioreront les soins pour tous les patients.

« Opal n’aide pas seulement les patients à se sentir maîtres de leur parcours de santé, elle crée une immense opportunité de travailler avec les patients pour collecter des données du monde réel et améliorer notre compréhension des traitements, surveiller et minimiser les effets secondaires, identifier les lacunes en matière de soins, développer de nouvelles options de traitement et bien plus encore. », ajoute Dr John Kildea, chercheur en cancérologie à l’IR-CUSM, chercheur principal du Consortium québécois de soins intelligents et cocréateur d’Opal.

À mesure que les capacités d’Opal se développent, grâce aux investissements de partenaires publics et privés qui participent au Consortium québécois de soins intelligents et au financement du ministère de l’Économie et de l’Innovation, ses créateurs étendent la portée de l’application au sein du CUSM et, pour la première fois, à un autre hôpital québécois. De la même façon que la technologie a changé tant d’aspects de nos vies, Opal changera la façon dont nous naviguons notre système de santé.

« La Fondation du CUSM est reconnaissante envers CIBC pour leur généreux don dédié à Opal. Recevoir un diagnostic qui change une vie est toujours difficile, et tout ce qui peut aider à atténuer le stress des traitements fait une énorme différence pour les patients. Avec l’aide de la Banque CIBC, Opal deviendra une ressource clé pour les patients et les médecins du CUSM. », conclut Suzanne Legge Orr, coprésidente de la campagne Osez rêver de la Fondation du CUSM.

Pour permettre à Opal d’atteindre de nouveaux sommets, la Fondation du CUSM souhaite recueillir 500 000 $ additionnels. Aidez-nous à atteindre cet objectif : https://muhcf.akaraisin.com/ui/soinsopal.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


SQDC: plus de quatre mois de grève; rencontre de conciliation vendredi

La Société québécoise du cannabis et le Syndicat canadien de la fonction publique vont se retrouver devant le conciliateur, vendredi, alors que la grève qui touche certaines succursales dure depuis maintenant plus de quatre mois. La grève touche 22 succursales de la SQDC. Elle avait été déclenchée de manière illimitée le 28 mai, après une grève ...

29 septembre 2022

Le prix moyen d'une maison en août était de 67 % supérieur au «niveau abordable»

Le directeur parlementaire du budget affirme que le prix national moyen d'une propriété en février était supérieur de plus de 50 % à ce qu'il était il y a deux ans, avant la pandémie. Dans un nouveau rapport, publié jeudi, le directeur parlementaire du budget (DPB) indique que le prix national moyen des propriétés au Canada est ainsi passé de 551 ...

21 septembre 2022

Des augmentations de salaire de 4,1 % au Québec en 2023

Les employeurs du Québec s'attendent à devoir augmenter les salaires dans leur établissement de 4,1 % l'an prochain, rapporte l'Ordre des conseillers en ressources humaines agréés du Québec. Il s'agit de la prévision de hausses salariales la plus élevée depuis 2008, selon l'Ordre. C'est le secteur des technologies de l'information et des ...