Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Solution de financement participatif

Une onzième Ruche déployée sur le territoire lavallois, au service des entrepreneurs

durée 16h00
22 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

C’est hier que La Ruche officialisait son arrivée à Laval, à la Maison des arts de Laval, en compagnie de nombreux participants, dont ses partenaires, plusieurs ambassadeurs et le maire de Laval, M. Stéphane Boyer.

Avec ce partenariat avec la Ville de Laval en plus du soutien du ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI) ainsi que Desjardins, La Ruche Laval permettra l’accès au financement participatif à de nombreux entrepreneurs, individus et organismes de la région dans leur processus de démarrage de projet ou développement des affaires.

Accompagnement et retombées locales

Afin d’offrir un accompagnement humain et personnalisé, la direction de La Ruche Laval sera chapeautée par la directrice régionale Tracy Perrault, elle-même entrepreneure, et soutenue par des spécialistes en activation de projets, comme avec un riche réseau d’ambassadeurs locaux et l’équipe corporative de La Ruche.

Plus de dix projets ont déjà été activés dans la région au cours des dernières années, grâce à l’implication de La Ruche Grand Montréal, dont plusieurs campagnes de nature culturelle, écologique et scolaire.

Ensemble, elles totalisent des retombées de plus de près de 180 000 $ pour la région.

Campagnes locales en cours

Au jour du lancement officiel, on compte deux campagnes déjà en ligne, soient :

L’entreprise lavalloise Kiima conçoit et fabrique des applicateurs de déodorant rechargeable écoresponsables.

  • Le projet pourrait recevoir 85 000 $ en financement additionnel, dont une bourse de 25 000 $ de RECYC-QUÉBEC, à l’atteinte de son objectif de 50 000 $.

Le Studio Synapses, quant à lui, vise à créer une nouvelle salle pour des cours d’art de la scène et d’événements culturels rassembleurs.

  • L’objectif de 5 275 $ sera doublé par le Fonds Mille et UN pour la jeunesse si la cible est atteinte.

« La Ruche se distingue par son accompagnement humain, ses programmes de financement additionnels et son désir de créer un impact local. La Ruche Laval permettra non seulement de propulser les idées de la région, mais aussi de générer des retombées économiques significatives. Nous remercions d’ailleurs nos partenaires de croire en notre mission et d’appuyer nos actions et sommes très enthousiastes par l’engouement actuel envers la région. », souligne Frédéric Auger, président-directeur général de La Ruche.

Un mot des partenaires

« S’il y a une chose qui est essentielle pour assurer la réussite de nos entrepreneurs, c’est bien l’accompagnement. L’implantation d’une Ruche à Laval favorisera certainement la réalisation de nouveaux projets qui génèreront des retombées importantes sur le territoire. On est très fiers de contribuer au succès de cette plateforme. », commente Lucie Lecours, ministre déléguée à l’Économie.

« Chez Desjardins Entreprises Laval-Laurentides, nous sommes quotidiennement à même de constater toute la richesse de notre territoire. Une communauté où les projets fusent et où les idées et les personnes de tout horizon se rencontrent. L’arrivée de La Ruche dans la région sera un levier incontournable pour toute personne et organisation qui désire contribuer au mieux-être de sa collectivité. Cette approche est d’ailleurs au cœur de la mission de notre grande coopérative depuis plus de 120 ans. Voilà pourquoi nous tenons autant à soutenir le projet. J’invite tous les acteurs du milieu à tirer le plein potentiel de La Ruche et surtout, à la faire découvrir. C’est ce que nous ferons chez Desjardins. », souligne Tommy Pelletier, directeur général du Centre Desjardins Entreprises Laval-Laurentides.

« La Ville de Laval, par l’entremise de Laval économique, souhaite accélérer le développement des entreprises sur son territoire de façon innovante, responsable et durable. L’arrivée de La Ruche à Laval offre aux entreprises d’ici de nouvelles possibilités d’acquérir des capitaux d’investissement, qu’elles soient en démarrage ou en expansion. La Ruche se joint surtout à une communauté d’affaires tissée serrée, conscientisée aux enjeux socio-économiques et de développement durable. », conclut Stéphane Boyer, maire de Laval.

Pour consulter la vidéo promotionnelle mettant de l’avant les nombreuses vertus de l’organisme à but non lucratif, rendez-vous au https://laruchequebec.com/lancement-laval

À propos de La Ruche

La Ruche est une solution de financement participatif et un organisme à but non lucratif qui a pour mission de favoriser l’émergence de projets qui stimulent l’économie, le rayonnement et la vitalité des régions du Québec.

Depuis sa création, La Ruche a récolté plus de 25,5 M$ en financement participatif et plus de 43 M$ en retombées totales, et ce, dans les onze régions dans lesquelles elle est active. La Ruche innove par son accompagnement humain, ses programmes de financement additionnels et son approche régionale.

Pour en savoir plus, consultez laruchequebec.com.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


2 février 2023

Épicerie: l'argent comptant décline, mais on le juge nécessaire, dit un sondage

Même si une faible minorité de Canadiens paient maintenant leurs achats dans les magasins d’alimentation avec de l’argent comptant, les répondants à un sondage sont nombreux à penser que ce mode de paiement a encore sa place et qu’une épicerie qui ne l’accepterait pas serait discriminatoire. Le sondage mené par la firme Angus Reid et l’Université ...

1 février 2023

Olymel annonce deux fermetures

Olymel annonce la fermeture de deux de ses usines de surtransformation du porc à Laval et Blainville, ce qui entraînera la suppression de 170 emplois. Dans un communiqué transmis mercredi, l'entreprise spécialisée dans la transformation de la viande a précisé que ces deux fermetures s'expliquaient par le plan de réorganisation qu'elle a déjà ...

1 février 2023

Hausse mercredi de 2,2 % du prix du lait destiné aux marchés de détail

Les prix du lait à la ferme augmentent à compter de ce mercredi au Canada. Il y a trois mois, le 1er novembre, la Commission canadienne du lait (CCL) a autorisé une augmentation d'environ 2,2 %, soit d’un peu moins de 2 cents le litre, à compter du 1er février. Le coût du lait utilisé pour fabriquer des produits comme le lait, la crème, le ...