Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Au cours des trois prochains mois

Pénurie de main d'oeuvre: une hausse du nombre d'heures de travail «inévitable»

durée 15h00
31 août 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Les employés, de même que la direction des entreprises, devront travailler durant un plus grand nombre d'heures au cours des trois mois à venir, estiment plus de la moitié des entreprises québécoises.

C'est ce que révèle l'Institut de la statistique du Québec, qui a analysé les données québécoises à même l'Enquête canadienne sur la situation des entreprises portant sur le deuxième trimestre de 2022.

Le message est clair: «la hausse du nombre d'heures travaillées par la direction ou par le personnel actuel sera inévitable pour plus de la moitié des entreprises».

Les difficultés de recrutement et de maintien en poste des employés existants y sont pour beaucoup. «Pour les trois mois à venir, plus de la moitié des entreprises confrontées aux obstacles liés à la main-d'œuvre prévoient que la direction (58 %) ou le personnel actuel (51,3 %) devront augmenter leur nombre d'heures travaillées», prévient l'ISQ.

De même, plus de la moitié des entreprises (55,8 %) s'attendent à ce que l'inflation devienne un enjeu plus important dans les discussions avec leurs employés, pour ce qui est des augmentations de salaire, au cours de l'année à venir.

C'est particulièrement le cas dans les secteurs de la restauration et de l'hébergement (77,8 %), du commerce de détail (70,3 %) et de la fabrication (63,7 %).

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


17 mai 2024

Trudeau se réjouit de la participation de Loblaw au code de conduite des épiceries

Le premier ministre Justin Trudeau a déclaré vendredi qu’avec l’adhésion du plus grand épicier canadien, le code de conduite des épiceries a beaucoup plus de chances d'être une réussite.  Jeudi, Loblaw a annoncé qu'elle signerait le code de conduite des épiceries, après des mois de négociations visant à clarifier certaines parties de ...

16 mai 2024

Le ministre Pierre Fitzgibbon pense qu’il faudrait monter les taxes sur l’essence

Le ministre de l'Économie, de l’Innovation et de l’Énergie, Pierre Fitzgibbon, pense qu’il faudrait monter les taxes sur l'essence. Il a fait cette déclaration alors qu'il annonçait que son gouvernement allait mettre fin au prix plancher sur le carburant afin d'en réduire le coût à la pompe. Questionné par un journaliste à savoir pourquoi son ...

16 mai 2024

Reprise de la négociation: la FIQ se dote d'un nouveau plan de mobilisation

La FIQ s'est réunie lundi et mardi pour se doter d'un nouveau plan de mobilisation, dans le but d'appuyer sa négociation relancée avec Québec. Elle souhaite ainsi disposer d'un levier pour maintenir la pression sur le gouvernement. Cette reprise de la négociation a été rendue nécessaire après le rejet de l'entente de principe par les membres de ...