Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Y résider, c’est comme être à la maison

Château Pierrefonds : une affaire de famille depuis 1987

durée 13h00
4 avril 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Texte commandité

Lorsqu’on pense à sa maison, les premiers qualificatifs qui nous viennent en tête sont les suivants : chaleureuse, confortable, accueillante et surtout c’est un endroit où l’on est entouré de gens que l’on aime, soit sa famille. Il n’est donc pas étonnant que le Château Pierrefonds, une résidence privée pour aînés située dans l’Ouest-de-l ’Île-de-Montréal soit un lieu prisé par les familles tant pour y demeurer que pour y travailler.

« L’aspect familial au Château Pierrefonds est vraiment très présent dans notre culture d’entreprise. D’abord, la résidence est la propriété de la famille Laplante depuis 1987. Cette année-là, c’est Alfred Laplante qui en fait l’acquisition dans l’optique d’y héberger ses parents. Lors de son décès en 2003, ses enfants Pierre et Monique ont repris le flambeau. Au quotidien, tout est mis en œuvre pour que les résidents se sentent comme à la maison. Par exemple, les employés ne portent pas d’uniforme. On insiste sur ce point, car on ne veut pas que le Château ressemble à une institution», souligne d’entrée de jeu la récréologue et directrice des communications de la résidence, Nathalie Chaîné.

Une affaire de famille dans la gestion quotidienne et plus

Que ce soit actuellement ou dans le passé, la famille au sens large a toujours gravité au Château Pierrefonds, preuve que cette valeur occupe une place importante dans la philosophie de l’entreprise.

« Au niveau des gestionnaires, Pierre et Monique sont frère et sœur. Le père était propriétaire avant eux. Leur mère a habité ici à une certaine époque. Leurs grands-parents paternels ont habité ici en 1987. Leur tante réside avec nous en ce moment dans la même chambre que sa mère. La marraine de Monique a déjà été une de nos résidentes. Le beau-père de Pierre est l’un de nos bénéficiaires. Et ça ne s’arrête pas qu’à ça la présence de la famille au sein du Château Pierrefonds », poursuit-elle.

En effet, parmi le personnel de la résidence, on a déjà retrouvé au moins 5 équipes mère et fille. Les enfants d’une dizaine d’employés y ont fait du bénévolat, incluant ceux de Pierre et Monique. Quelques membres de la même famille font du transport pour amener les résidents à leur rendez-vous médicaux. La petite-fille d'une employée a aussi donné tout un coup de main lors de la pandémie. 

« La grand-mère d’un de nos employés et les parents de notre cuisinier habitent ici. Même au sein des résidents, les liens sont très présents : les sœurs Monette, les sœurs Racine, les sœurs St-Jean et la famille Vermeyden sont demeurées ici dans le passé et y demeurent encore aujourd'hui. Nous avons eu un oncle et une nièce qui ont habité ici aussi en même temps. C’est certain que cela contribue à renforcer l’aspect familial des lieux », analyse-t-elle.

Des employés fidèles

Comme dans un clan tissé serré, le Château Pierrefonds peut compter sur un personnel fidèle et qui a à cœur le bien-être de ses résidents, considérés eux aussi, comme des membres de la famille.

« Toute l’équipe d’employés est comme une famille solidaire qui s’entraide et se soutien. On a des gens qui œuvraient comme bénévoles avec nous dans le passé qui demeurent maintenant ici. Ils poursuivent leur implication au sein de la résidence, c’est juste moins de déplacements pour eux (rires)! On a la chance de pouvoir compter sur des employés fidèles qui restent avec nous pour longtemps. Plusieurs de nos 85 employés sont ici depuis 10 ans et quelques-uns le sont depuis au moins 20 ans.  C’est précieux en ces temps où le recrutement est plus difficile », conclut celle qui cumule elle-même plusieurs années à l'emploi de la résidence. 

Pour les aînés intéressés, à ce jour, cinq chambres sont disponibles au Château Pierrefonds sur les unités avec support à la vie quotidienne. Elles sont destinées aux personnes semi-autonomes. Pour en apprendre plus sur l’entreprise, on peut visiter son site Internet ou composer le 514 626-2300 pour parler avec un membre du personnel.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

Québec allonge 2,4 M$ à Juripop pour aider des victimes d'harcèlement au travail

Québec verse 2,4 millions $ sur quatre ans à la clinique juridique Juripop afin qu'elle puisse accompagner et soutenir des employés victimes du harcèlement psychologique ou de la violence à caractère sexuel au travail. Le ministre du Travail, Jean Boulet, en a fait l'annonce vendredi matin accompagné de la directrice générale de Juripop, Me ...

13 juin 2024

Construction: besoin de 17 000 travailleurs par année et «ça va s'intensifier»

Dans ses plus récentes prévisions, la Commission de la construction du Québec estime à 17 000 par année les besoins en travailleurs dans cette industrie. Il s'agit d'une augmentation de 1000 travailleurs depuis l'année dernière. Son estimation est basée sur les projets de construction annoncés jusqu'en décembre 2023, en tenant compte aussi du ...

13 juin 2024

Québec vient à la rescousse des producteurs agricoles

Aux prises avec des événements météorologiques catastrophiques l'été dernier et l'explosion de leurs coûts d'exploitation, les producteurs agricoles reçoivent enfin l'aide qu'ils réclamaient de Québec. Le ministre de l'Agriculture, André Lamontagne, a annoncé jeudi à Les Cèdres, en Montérégie, l'injection de 200 millions $ dans diverses ...