Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Institut de la statistique du Québec

Le nombre de postes vacants encore en baisse au Québec

durée 15h00
21 mars 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le nombre de postes vacants continue de diminuer au Québec. Il était de 152 400 au quatrième trimestre de 2023.

Il s'agit d'une baisse de 56 400 par rapport au trimestre correspondant de l'année 2022, précise jeudi l'Institut de la statistique du Québec.

Bien que l'on entende souvent parler des industries de la restauration et du commerce de détail, c'est dans le secteur des soins de santé et de l'assistance sociale que le nombre de postes vacants est le plus élevé. Il était de 40 500 pour ce quatrième trimestre de 2023.

Suivent le secteur du commerce de détail, avec 16 100 postes vacants pour ce trimestre, les services d'hébergement et de restauration, avec 14 500 postes vacants, puis la fabrication, avec 14 000 postes vacants.

Ces postes vacants sont surtout des postes à temps plein, soit 116 000 d'entre eux.

Près de 69 000 de ces postes requéraient un diplôme d'études secondaires ou moins comme formation.

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


5 avril 2024

Alerte: le taux de chômage s'établit à 6,1 % au Canada et à 5,0 % au Québec en mars

L'emploi a peu varié au Canada en mars, alors que le taux de chômage a augmenté de 0,3 point de pourcentage pour atteindre 6,1 %, selon Statistique Canada. Au Québec, l'emploi a reculé de 18 000 et le taux de chômage a progressé de 0,3 point de pourcentage pour atteindre 5,0 %. Plus de détails à venir.

2 avril 2024

Fitzgibbon ne ferme pas la porte à offrir des minéraux pour attirer des entreprises

Le ministre de l'Économie, de l'Innovation et de l'Énergie Pierre Fitzgibbon ne ferme pas la porte à offrir des minéraux, comme le lithium, pour attirer de nouveaux joueurs dans la filière batterie. Selon ce que rapportait Radio-Canada la semaine dernière, le gouvernement serait prêt à céder des parts qu’il détient dans l’entreprise Nemaska ...

2 avril 2024

Le code de conduite ne ferait pas augmenter les prix, défend le patron d’Empire

Le grand patron d'Empire, Michael Medline, a défendu qu'il n'existe aucune preuve qu'un code de conduite des épiciers ferait augmenter les prix des aliments au Canada.  Le président et chef de la direction de la société mère de Sobeys, qui exploite l'enseigne IGA au Québec, a fait ce commentaire lors d’un événement du Conseil canadien du commerce ...