Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 juin 2018 - 11:52 | Mis à jour : 13:56

Voyez l'Harmonie de Laval au pied du Mont-Royal

Par Salle des nouvelles

Dans la tradition des concerts populaires estivaux dans les parcs publics au début du XXe siècle, l'ensemble à vents et à percussions  Harmonie Laval offrira une prestation gratuites au pied du mont Royal. 

 

Le 12 juillet à 19 h 30, sous la direction de Patrick Morin, l'Harmonie Laval offrira sa Fiesta estivale. Les spectateurs auront notamment la chance d'y entendre des airs de films comme An American In Paris et Star Wars, ainsi que des pièces de groupes tels que Beau Dommage et Earth, Wind & Fire.

 

Le concert se tiendra au pavillon Mordecai-Richler, sur l'avenue du Parc, à un jet de pierre du Monument dédié à Sir George-Étienne-Cartier, beau temps, mauvais temps (sauf s'il y a orage). Aucune réservation requise, il suffit d'apporter sa chaise. 

 

Des soirées sous le signe de la nostalgie

 

Les Montréalais seront transportés à l'époque où les gens se donnaient rendez-vous en soirée pour écouter de la belle musique sous un ciel d'été dans des parcs bucoliques.  

 

Ce sera une occasion pour les mélomanes de découvrir gratuitement deux orchestres de très grand talent dans un décor urbain des plus enchanteurs. De plus, ce rendez-vous mettra en valeur ce site patrimonial du mont Royal et redonnera au pavillon Mordecai-Richler sa vocation originale.

 

À propos de l'Harmonie Laval

 

L'Harmonie Laval se compose d'une soixantaine de musiciens – professionnels du milieu, amateurs passionnés et étudiants de niveau collégial et universitaire. Cet organisme sans but lucratif supervise les activités de trois orchestres qui participent activement, au sein de la communauté lavalloise, à l'enrichissement de la culture musicale en plus de rayonner à l'échelle québécoise grâce à ses réussites artistiques de haut niveau.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.