Publicité
17 octobre 2018 - 09:18

L'Orchestre symphonique de Laval célèbre Leonard Bernstein

Le 7 novembre prochain à 19h30, à la Salle André-Mathieu, l'Orchestre symphonique de Laval célèbre Leonard Bernstein, grand chef d'orchestre, compositeur et pédagogue. Ce concert commémore le centenaire de sa naissance (1918-1990); il est l'une des personnalités musicales les plus marquantes du 20e siècle.

Le chef Alain Trudel a élaboré un programme mettant en relief toute la polyvalence et l'éclectisme de Bernstein. L'Orchestre jouera de ses œuvres plus connues issues de comédies musicales (On the Town et West Side Story), mais également une œuvre profonde : la Sérénade. De la musique de ballet (Billy the Kid de Aaron Copland) et deux préludes de François Dompierre complètent le concert.

Pour interpréter la puissante Sérénade pour violon, cordes, harpe et percussions de Bernstein, le grand violoniste montréalais Martin Chalifour se joindra à l'Orchestre. Violon solo de l’Orchestre philharmonique de Los Angeles depuis 1995, ce dernier mène avec brio une carrière de musicien d'orchestre, de chambriste et de soliste. En solo avec orchestre, il a fait sa marque auprès de chefs de renom dont Pierre Boulez, Stéphane Denève et Sir Neville Marriner.

Selon Martin Chalifour, si la Sérénade connaît autant de succès depuis sa création, c'est entre autres parce que Bernstein a étroitement collaboré avec Isaac Stern (le violoniste légendaire qui a créé la pièce en 1954) lors de la composition.

La Sérénade de Bernstein est une œuvre marquante pour Martin Chalifour, qui l'a jouée en tournée avec le Los Angeles Philharmonic sous la direction d'Esa-Pekka Salonen, au Lincoln Center de New York. Il a par ailleurs eu la chance de travailler avec Bernstein lors de ses études au Curtis Institute de Philadelphie.

Martin Chalifour est diplômé du Conservatoire de musique de Montréal, où il offrira une classe de maître le 8 novembre. C'est la première fois qu'il jouera avec Alain Trudel et l'Orchestre symphonique de Laval. Un moment qui promet!

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.