Publicité
21 juillet 2019 - 09:00

Station de métro Cartier

Halte du marché : des produits locaux frais en vente tout l'été

Par Salle des nouvelles

Cet été, les résidents du secteur situé aux alentours de la station de métro Cartier et les usagers du transport en commun pourront de nouveau s’approvisionner en produits locaux frais et abordables grâce à la Halte du marché. L’espace public nouvellement aménagé en collaboration avec La Pépinière_Espaces collectifs, sera ouvert jusqu’au 18 octobre les lundis, mercredis et vendredis, de 14 h 30 à 19 h.

L’organisme Écomarché Cartier occupera les lieux tout l’été pour y vendre des fruits et des légumes frais, des produits de la boulangerie artisanale, du miel, des produits transformés, etc.  De l’animation ainsi que des ateliers et spectacles seront également proposés aux visiteurs à différents moments au cours de l’été.

Un événement spécial d’ouverture aura lieu le samedi 27 juillet, de 15 h à 20 h. Au programme : dégustations et spectacle de variétés avec musique, cirque et humour.

« Ce projet répond d’abord à un besoin exprimé par les citoyens du secteur, qui souhaitent notamment avoir accès à  une offre alimentaire. La Halte du marché, en plus de proposer des aliments frais, provoquera également les rencontres, les discussions et le partage, une prémisse au déploiement de notre projet de revitalisation pour ce quartier », a souligné Stéphane Boyer, vice-président du comité exécutif et conseiller du district Duvernay-Pont-Viau.

« Je souhaite souligner que la Halte du marché est réalisée grâce au soutien financier de Saveurs de Laval et à l’implication d’organismes du milieu tels que l’Association des popotes roulantes de Laval, Enfant d’Abord et Au panier », a conclu Ray Khalil, membre du comité exécutif, conseiller municipal de Sainte-Dorothée et responsable du dossier de l’agriculture.

Programmation détaillée : https://www.laval.ca/Pages/Fr/Calendrier/kiosque-fermier-cartier.aspx.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.