Publicité
10 août 2019 - 11:30

Au parc Labelle

11e édition de la fête de quartier de Chomedey

Par Salle des nouvelles

Le comité organisateur de la fête de quartier de Chomedey invite les citoyennes et citoyens de tous âges à participer à la 11e édition de cet événement, le samedi 24 août dès 13 h 00, au parc Labelle, à Chomedey.

Une programmation variée pour tous les groupes d’âges

Ne manquant pas à ses habitudes, le comité organisateur de l'événement a prévu mettre l’accent en 2019 sur l’accessibilité, l’éco-responsabilité et la participation citoyenne. 

Diverses prestations artistiques, des animations et des ateliers seront proposés à tous. Les organismes du quartier sont à concocter toutes sortes d’animations qui divertiront les visiteurs par des animations ludiques de kiosques. Un comptoir santé sera disponible gratuitement avec distribution de collations. Enfin, une scène ouverte sera disponible, ouverte à tous sur inscription. Alors venez en nombre montez sur les planches!

La fête se conclura par un tirage de prix, une prestation d’un artiste de cirque et enfin une partie de soccer amicale. Tout est gratuit!

Pour cette année, autour de 1000 personnes sont attendues lors de cette journée.

Cet événement, qui fait partie des traditions estivales du quartier, est une initiative citoyenne issue du forum social de Chomedey tenu en 2008. Elle est portée par des citoyens et des membres partenaires du Comité de développement local de Chomedey (CDLC). Le comité est toujours ouvert aux nouveaux membres.

Rappelons que cette fête de quartier est rendue possible grâce à la collaboration de plusieurs partenaires, parmi lesquels : Le Centre Intégré de Santé et Services Sociaux de Laval, la ville de Laval, IGA extra Gagnon et filles, la Caisse populaire Desjardins de Chomedey ; le député de Chomedey, M. Guy Ouellette.

Participez en grand nombre et bonne fête de quartier à tous et à toutes ! 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.