Publicité
6 septembre 2019 - 14:00

En collaboration avec l'Opéra de Montréal

Nouveauté à Laval : l'Orchestre symphonique de Laval lance les 5 à 7 en musique!

Par Salle des nouvelles

En collaboration avec l'Opéra de Montréal, l'Orchestre symphonique de Laval et l'Atelier lyrique de Montréal se retrouvent pour parler musique, grâce aux 5 à 7 en musique. Ces 5 à 7 auront lieu à la Maison des arts de Laval et auront lieu de septembre à avril.
 
Au programme? Causeries et anecdotes autour de la musique, avec un thème différent chaque semaine! Plusieurs invités, musiciens et/ou chanteurs lyriques, accompagnent la soirée : vous serez sous le charme!

Voici l'horaire de ces soirées

  • 17:00 Détente et espace bar;
  • 17:45 Sympathique causerie et prestations musicales;
  • 18:30 Échanges avec animateur(s) et artistes.

Les 5 à 7 seront animés par Pierre Vachon de l'Opéra de Montréal et Georges Nicholson. L'entrée est libre, mais les gens peuvent donner une contribution volontaire. 

Pour réserver, il est possible de le faire par téléphone au 450.978.3666, ou par courriel, à l'adresse http://eepurl.com/gAsgg5. Pour obtenir plus d'informations sur les 5 à 7 en musique et sur la programmation, consultez le site Internet de l'Orchestre symphonique de Laval à l'adresse osl.qc.ca.

Ce 6 septembre, le 75 à 7 offrira la thématique Du spleen d’Eugène Onéguine à celui d’Érik Satie. En musique, il y aura Philippe Prud’homme, piano et l'Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal. Les invités seront Kirsten Leblanc, soprano, l'Atelier lyrique de l’Opéra lyrique de Montréal et Michel-Alexandre Broakaert, pianiste. Il y aura aussi un enregistrement audio au programme, soit le balado Mouvement!
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.