Publicité
8 septembre 2019 - 11:30

Dévoilement du programme de la saison 2019-2020

La rentrée culturelle à la Maison des arts de Laval : une parole forte

Par Salle des nouvelles

Cette saison encore, la Maison des arts de Laval se distingue par sa ligne artistique contemporaine et actuelle. Le programme 2019-2020 s’inscrit dans la tendance de l’heure : la parole forte! L'établissement promet une saison empreinte d’humanité et remplie de rencontres artistiques mémorables.

En théâtre, la Maison des arts innove avec Laval fait une scène, un partenariat établi avec le diffuseur voisin, [co]motion – agitateur de culture. Grâce à ce dernier partenariat, il sera possible de voir, à la Maison des arts, l’auteur Simon Boudreault aborder avec humour les beautés et les écueils des religions (Comment je suis devenu musulman) et Denis Plante s’intéresser sur fond de tango, aux écrivains et aux poètes argentins qui ont pris la plume pour condamner la montée du fascisme (La Bibliothèque-interdite). La parole essentielle de Gabrielle Roy, quant à elle, sera livrée par Marie-Thérèse Fortin, dans un montage dramaturgique de son autobiographie (La détresse et l’enchantement), et les souvenirs de la merveilleuse Kim Yaroshevskaya (Fanfreluche) seront racontés à la manière de Pascale Montpetit (Mon voyage en Amérique). Enfin, le théâtre dansé d’Alix Dufresne et de Marc Béland, sur fond d’évasion fiscale, promet une expérience théâtrale surprenante (Hidden Paradise).

En danse, la MDA est fière d’accueillir pour la première fois les créations de plusieurs chorégraphes, dont Alan Lake, qui s’inspire du célèbre tableau Le Radeau de La Méduse de Géricault pour évoquer un tableau vivant avec neuf danseurs sur scène (Le cri des méduses), et Emmanuelle Lê Phan et Helon Höglund, qui composent des œuvres se situant au confluent de la danse contemporaine, des danses de rue et des arts martiaux (Ghost). Emmanuel Jouthe crée une danse de proximité avec le spectateur (Suites perméables), tandis que Simon Ampleman apporte une bouffée d’air frais avec une œuvre poético-urbaine (Divisible). Enfin, la chorégraphe de renom Danièle Desnoyers lève le voile sur son approche de la danse en donnant accès à ses cahiers de notes, pendant que sept interprètes ponctuent le tout d’extraits dansés (UNFOLD | Une conférence dansée).

Les Grandes Sorties jeune public de la Maison des arts accueillent enfants, familles, écoles et garderies depuis 1991! Cette saison, 14 spectacles de danse, de théâtre, de marionnettes, de chanson, de musique et de conte sont présentés en matinées familiales et scolaires. Héros du quotidien, personnages fantastiques, explorations scientifiques prendront tour à tour la scène d’assaut. Les histoires vous seront racontées par des artistes d’ici et d’ailleurs, notamment en danse (Destins croisés), en théâtre (Le Carrousel, compagnie de théâtre, Libre course, Nuages en pantalon – compagnie de création, Pixel d’étoile, théâtre Bouches décousues et théâtre Les gens d’en bas, Tout à Trac et théâtre de Quartier), en marionnettes (Hop Signor Puppet Theatre, théâtre de l’Œil, théâtre Incliné) et en musique (Productions de l’onde, théâtre à Tempo).

En arts visuels, le programme 2019-2020 de la Salle Alfred-Pellan propose des rencontres intimes. La saison débutera par une exposition de Louis-Philippe Côté – Échos –, suivie de Mille-feuilles. Quand le dessin a lieu, une exposition collective. En deuxième partie de saison, ce sera au tour d’Andrée-Anne Roussel et Samuel St-Aubin – Ce qui compte – et d’Amélie Proulx – Les herbes de passage.

Programme

Pour connaître tout le programme et faire l’achat de vos billets de spectacle, consultez le site Internet de la Maison des arts de Laval à l’adresse maisondesarts.laval.ca. Pour demander un exemplaire de la brochure, envoyez un courriel à [email protected].

Pour contacter la billetterie, téléphonez au 450 667-2040. Pour obtenir plus de renseignements, il est possible de le faire par téléphone au 450 552-4440, ou par courriel, à l'adresse maisondesarts.laval.ca.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.