Publicité

3 mai 2020 - 16:23

COVID-19

Le 50e anniversaire des Loisirs Ste-Béatrice reporté au 19 juin 2021

Par Salle des nouvelles

En raison de la pandémie du coronavirus, et à la suite des mesures imposées par les autorités gouvernementales, dont l’arrêt des activités non essentielles, le comité organisateur du 50e anniversaire des Loisirs Ste-Béatrice annonce le report, en 2021, de la Grande fête prévue le 20 juin prochain.

« Cette décision, prise de concert avec nos partenaires, n’était pas facile à prendre, mais elle était devenue nécessaire afin de protéger le public, les artistes et nos bénévoles, souligne le Comité organisateur par voie de communiqué ».

Optimisme ambiant

Malgré cette situation préoccupante pour l’ensemble de la population, le comité organisateur des Loisirs Ste-Béatrice est optimiste et voit cette situation comme une occasion unique de prolonger son anniversaire.

« Nous avons réfléchi à plusieurs scénarios possibles, dont un report à l’automne, mais nous croyons qu’il est préférable de reporter la Grande fête à l’an prochain, soit le 19 juin 2021. Cela nous donne une raison de plus de prolonger les festivités et d’entrer dans l’âge d’or avec une année de plus! D’ici là, nous poursuivons l’effort collectif qui nous permettra de vaincre
cette crise ensemble 
», a poursuivi l'équipe. 

Se réinventer en ligne

Pendant cette crise particulière l’équipe des Loisirs Ste-Béatrice propose différentes capsules en direct sur l’application Zoom. Il est possible de participer à un cours de Zumba dans le confort de son salon, gratuitement. Il s’agit d’une belle façon de chasser l’ennui et de garder la forme. Pour plus d’informations, visiter le site www.lsblaval.ca

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.