Publicité

17 juillet 2020 - 06:00

L'art dans l'espace public

Les bancs du parc Bernard-Landry transformés en oeuvres

Par Salle des nouvelles

Cet été, la Centrale des artistes invite les Lavallois à découvrir, au parc Bernard-Landry, neuf bancs publics revalorisés par les artistes Maylee Keo, Mono Sourcil, Olivier Gaudette, Julian Palma, Astro, Caitlin McDonagh et Aless MC.

Cette initiative de la Centrale est possible grâce à la collaboration de la Ville de Laval et ne se limite pas simplement à décorer la ville, mais plutôt à l’embellir par un projet porteur de sens. C’est également une volonté de se réapproprier l’espace public par l’art. 

Comme un baume sur le coeur des passants

L’annonce du gouvernement concernant l’annulation de tous les grands rassemblements a été un choc pour l’organisme et le milieu culturel. La Centrale, qui vibre à Laval depuis plusieurs années grâce aux différents événements estivaux dont elle assure la programmation et la production, se devait d’innover.

De là est venue l’idée de faire appel à des artistes pour revaloriser des bancs publics. Un projet qui respecte les nouvelles règles sanitaires et qui, selon l’organisme, mettra un baume sur le cœur des passants.

« En ces temps d’incertitudes, de confinement, de déconfinement et de deuils, nous croyons que l’art, simplement déposé sur un banc de parc, créera des moments de quiétudes, d’introspections et de rencontres. Nous sommes reconnaissants envers les artistes qui ont accepté de relever le défi et à la Ville de Laval qui a accueilli ce projet », explique Christine Huard, directrice générale.

Art et nature

Dès l’idée du projet, l’équipe de la Centrale avait un lieu en tête: le parc Bernard-Landry à Laval-des-Rapides. Après une visite exploratoire, l’équipe était conquise. Avec son magnifique site naturel de 30 hectares, sa piste cyclable et son sentier pédestre, la Centrale a vu tout le potentiel pour l’intégration d’un circuit artistique.

Pour découvrir les artistes de ce projet, consultez la page Facebook et le compte Instagram de la Centrale des artistes. Pour en savoir plus sur les projets de la Centrale, visiter le site Web centraledesartistes.com.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.