Publicité

20 août 2021 - 15:00

Une saison de retrouvailles

La rentrée culturelle à la Maison des arts de Laval

Par Catherine Deveault

C’est sous le signe des retrouvailles et en vue de respecter des conditions sanitaires et sécuritaires optimales que la Maison des arts de Laval (MDA) a imaginé sa programmation 2021-2022. Le diffuseur pluridisciplinaire d’art actuel invite le public à s’imprégner d’expériences dans ce lieu unique et vibrant depuis 35 ans.

« C’est une programmation qui va susciter l’intérêt et l’enthousiasme de la population lavalloise. La MDA demeure un phare pour la diffusion et la mise en valeur des arts de la scène et des arts visuels, que ce soit par le biais de sa programmation en danse et en théâtre, de ses expositions ou de son important volet dédié au jeune public. En cela, elle contribue à faire de Laval une île d’exceptions également en culture. »

— Stéphane Boyer, maire suppléant et vice-président du comité exécutif

« À l’occasion du 35e anniversaire de la MDA, il faut nous rappeler la place qu’occupe le seul diffuseur qui est à la fois professionnel et municipal sur le territoire lavallois. Le Théâtre des Muses et la Salle Alfred-Pellan se démarquent par des créations artistiques originales de très grande qualité. Le public lavallois sera charmé par cette nouvelle programmation qui contribue au rayonnement culturel de Laval. »  

— Aline Dib, conseillère municipale de Saint-Martin, responsable des dossiers de la culture et de la jeunesse

Spectacles grand public

En arts de la scène, la MDA renoue avec le spectacle vivant en présentant à l’automne quatre créations qui mettent à l’honneur le théâtre (solo introspectif Zéro, de Mani Soleymanlou), une aventure théâtrale et vidéographique (La cartomancie du territoire, imaginée par Philippe Ducros), la danse (Anima/Darkoom, un solo de krump interprété par le Lavallois Vladimir 7Starr Laurore et dirigé par Lucy M. May), ainsi que le slam et la poésie (Au bout de ta langue, humour debout et poésie drette, de David Goudreault).

En deuxième partie de saison, le public est convié au théâtre avec Les Hardings, d’Alexia Bürger, et Le poids des fourmis, de Philippe Cyr, du Théâtre Bluff de Laval, ainsi qu’à deux rendez-vous en danse, le spectacle Radicale vitalité, de Marie Chouinard, et Bow’t Trail Rétrospek, de Rhodnie Désir.

Arts visuels à la Salle Alfred-Pellan

Quatre expositions seront présentées à la Salle Alfred-Pellan pendant la saison 2021-2022, soit celles des artistes en arts visuels Renée Lavaillante, Adam Basanta, Manon Labrecque et le duo Béchard Hudon. En parallèle, les expositions de Janie Julien-Lefort, de Mathieu Lévesque, de Bertrand R. Pitt et d’Ito Laïla Le François seront tenues au foyer du théâtre des Muses.

Spectacles jeune public

La MDA, qui accueille un public familial, scolaire et préscolaire depuis 1991, propose une saison de 10 spectacles jeune public dans les disciplines suivantes : art clownesque, théâtre de marionnettes, cirque, ciné-concert, opéra, théâtre musical, danse, conte et théâtre. Enfin, la MDA s’invitera dans les quartiers, les écoles et les garderies avec les projets O’ la traversée fantastique (MDA en tournée), Tire-toi une bûche, du Théâtre des Petites Âmes, et La Voyageuse, du Théâtre des Confettis.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.