Publicité

23 septembre 2021 - 15:00

un programme consacré à Haendel

L'Orchestre symphonique de Laval de retour cet automne

Par Catherine Deveault

L’Orchestre symphonique de Laval (OSL) démarre sa saison avec un programme musical digne des rois avec un concert consacré au compositeur baroque Georg Friedrich Haendel, le mercredi 6 octobre à 19h30, à la Salle André-Mathieu! Les musiciens de l’OSL partageront la scène avec l’excellent claveciniste et organiste Luc Beauséjour. 

Deux des œuvres les plus célèbres de Haendel seront à l’honneur : Water Music, composée pour accompagner la traversée du roi George 1er sur la Tamise et Music for the Royal Fireworks écrite pour magnifier les feux d’artifice lors d’un événement royal. 

Ces deux œuvres festives seront complétées par un concerto interprété par Luc Beauséjour, la référence québécoise au clavecin et à l’orgue. Ce dernier se joindra d’ailleurs à l’orchestre pour tout le programme. 

« C’est avec un programme festif que nous célébrons ces grandes retrouvailles avec notre cher public ! Quoi de mieux que des feux d’artifices pour célébrer? De plus, nous sommes ravis de pouvoir accueillir le fabuleux Luc Beauséjour pour notre retour en salle. »

- Alain Trudel, chef et directeur artistique de l’OSL

Luc Beauséjour a mené plus de 35 projets de disques, à la fois comme soliste et directeur musical. Depuis 1994, il est directeur musical de Clavecin en concert. Il enseigne au Conservatoire de musique de Montréal et à l’Université de Montréal où il a obtenu un doctorat en interprétation. Il a reçu sept Prix Opus du Conseil québécois de la musique qui l’a aussi consacré «Interprète de l’année 2003» et a également remporté deux trophées Félix au Gala de l’ADISQ pour deux de ses enregistrements.

Programme

  • Watermusic suite no1 – G. F. Haendel
  • Concerto en fa majeur, op.4, no 4, HVW 292 – G. F. Haendel
  • Music for the Royal Fireworks – G. F. Haendel

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.