Publicité

15 octobre 2021 - 08:00

Tissés Serrés

Un nouveau groupe de danse traditionnelle fait son apparition à Laval

Par Salle des nouvelles

Un nouveau visage fait son apparition dans le paysage du patrimoine dansé au Québec. En effet, un nouvel organisme, Tissés Serrés, danse traditionnelle, émerge à Laval.

Ayant l’ambition de pérenniser la danse traditionnelle sur son territoire, l’équipe derrière ce projet espère s’établir durablement au sein du paysage culturel québécois et lavallois.

Issu des Pieds Légers et des Bons Diables, Tissés Serrés est vouée à la sauvegarde et au développement de la danse folklorique. La démarche de fusion, étalée sur plus de deux ans, a été rendue passablement complexe par la pandémie de la COVID-19. Ce processus a été néanmoins facilité par la complémentarité de chaque organisme.

L’expérience administrative, patrimoniale et ethnologique de Charlotte Kelly des Pieds Légers, aujourd’hui directrice générale de Tissés Serrés, se combine à l’expérience artistique et pédagogique de Stéphanie Boulay des Bons Diables, qui joue maintenant le rôle de directrice artistique.

Composé d’une équipe passionnée par la danse et la transmission des arts vivants traditionnels, Tissés Serrés offre un ensemble de cours qui s’adresse aux débutants comme aux danseurs aguerris, ainsi qu’à tous les groupes d’âges. Un cours destiné aux personnes ayant une déficience intellectuelle est également offert. Le groupe a déjà commencé à se produire sur scène et espère bientôt pouvoir représenter Laval en tournée au Québec et à l’étranger. Les gens voulant s’inscrire ou en apprendre plus peuvent se rendre au www.tissesserres.ca/fr/ .

« Notre expertise s’appuie sur plus de 70 ans d’expérience combinées en enseignement de la danse traditionnelle. C’est un art actuel qui doit être réécrit et recréé constamment et c’est notre mission de la faire danser aujourd’hui en 2021. Particulièrement en cette période trouble, la danse traditionnelle peut nous permettre de reconnecter avec la collectivité et créer de solides liens d’amitié », a indiqué Charlotte Kelly, directrice générale.

Fort d’une nouvelle image, Tissés Serrés est habité par l’envie de repenser comment se crée et se pratique la danse traditionnelle aujourd’hui. Nous désirons marquer l’imaginaire des gens en leur apportant le plaisir de danser et de découvrir le patrimoine immatériel. Nos mots d’ordre : dynamisme, plaisir et collectivité. En somme, la danse traditionnelle à Laval, par l’entremise de Tissés Serrés, entre maintenant dans une nouvelle ère de son existence tout en renouvelant ce que ses membres savent faire de mieux : danser et faire danser.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.