Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Plusieurs innovations

Laval présente son rapport annuel de son Service de sécurité incendie

durée 14h00
10 juillet 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Salle des nouvelles

Le rapport annuel 2023 du Service de sécurité incendie de Laval (SSIL) met en lumière les principales réalisations et interventions de l'année. Il évoque aussi les changements innovants qui ont été apportés à sa structure.

En 2023, le Service de sécurité incendie de Laval (SSIL) a intégré dans ses rangs le Bureau de la résilience municipale (BRM) et ses divisions Sécurité civile et Résilience afin d’améliorer la préparation et la coordination municipale en cas de situations d’urgence. Les efforts combinés de ces entités ont pour objectif d'aider les Lavallois et les Lavalloises à mieux se préparer face à la possibilité de sinistres. Il s’agit de l’un des faits saillants du rapport annuel 2023 du SSIL approuvé par la séance du conseil municipal du 9 juillet dernier.

« L’augmentation des phénomènes météorologiques extrêmes accroît le risque de sinistres et d’autres situations d’urgence. Cette nouvelle réalité exige une meilleure préparation de la part de la Ville et de sa population pour faire face aux événements imprévus. L’expertise spécialisée de l’équipe du BRM, jumelée à l’expérience en prévention et en intervention des membres du SSIL, est un atout majeur pour renforcer la réponse municipale en cas de mesures d’urgence. », indique Sandra Desmeules, membre du comité exécutif responsable des dossiers liés à la sécurité publique

Une autre nouveauté digne de mention est la création d’une équipe d’intervention rapide. Le mandat premier de ce groupe de travail est d’être prêt à effectuer le sauvetage de pompiers et de pompières en détresse lors des interventions. Cette équipe supplémentaire est déployée dès le déclenchement d’un code d’alarme lors d’incendie confirmé. Elle améliore la sécurité des équipes et augmente les chances de sauver des vies.

La Division prévention a innové en mettant en place une opération porte-à-porte dans les secteurs touchés par des incendies résidentiels majeurs, qui ont nécessité une deuxième alarme ou plus et qui ont mobilisé plus de 30 pompiers et pompières. Ces opérations ciblent 60 à 100 portes à proximité du lieu de l’incendie où la Division prévention vérifie le fonctionnement des avertisseurs de fumée et sensibilise ses résidents et ses résidentes à l’importance de la prévention des incendies.

Force de frappe toujours exemplaire

Le rapport souligne que la rapidité d’intervention du SSIL demeure exemplaire. La force de frappe a notamment atteint un taux de réussite de 93%. Rappelons que la force de frappe consiste à l’arrivée de 10 pompiers et pompières en 10 minutes sur les lieux d’un incendie de bâtiment à risques faibles et moyens, à l’intérieur du périmètre urbain et de 5 pompiers et pompières supplémentaires dans les 5 minutes suivantes pour les bâtiments à risques élevés et très élevés. Le temps moyen d’arrivée du premier véhicule sur une intervention a été de 5 minutes et 4 secondes.

De plus, les équipes d’intervention, qui agissent également comme premiers répondants depuis 2022, ont contribué à sauver 98 personnes qui étaient en situations potentiellement mortelles, avec un temps de réponse moyen de 5 minutes et 30 secondes.

L’acquisition et la mise en service de l’unité 905, un véhicule hors route de type « côte à côte », permettent désormais d’offrir un service d’urgence en milieu isolé. Ainsi, les interventions sur les sentiers de VTT, les chemins agricoles, les boisés ou tout autre lieu difficile d’accès sont facilitées.

L’année 2023 en quelques chiffres

  • 9 220 appels d’urgence, soit une augmentation de 19,3% par rapport à 2022
  • 286 incendies de bâtiment et 699 appels impliquant tout autre type d’incendie
  • 1 507 interventions de premiers répondants, soit une augmentation de 18,5% par rapport à 2022
  • 103 jours de mobilisation pour des événements de sécurité civile
  • 13 619 visites de prévention à domicile
  • 60 activités de recherche sur les causes et les circonstances d’incendies
  • 1 770 inspections de risques moyens, élevés et très élevés
  • 2 743 inspections et réinspections faites par les inspecteurs et inspectrices
  • 679 avis d’infractions envoyés
  • 606 exercices d’évacuation effectués pour tous types de bâtiments, soit près de 4 fois plus qu’en 2022
  • 18 000 heures de formation données au sein du Service
  • Affluence de 50 000 personnes à la Grande Fête des pompiers et de 10 000 personnes à la journée portes ouvertes dans les casernes.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Les policiers de la Sûreté du Québec approuvent l'entente de principe

Les quelque 5800 membres de l’Association des policières et policiers provinciaux du Québec (APPQ) se sont prononcés majoritairement en faveur de l'entente de principe survenue avec leur employeur, la Sûreté du Québec. Près de neuf membres sur 10 se sont exprimés, et 70% d'entre eux ont appuyé les modalités du nouveau contrat de travail. «Nous ...

Une saison des incendies de forêt «dans la moyenne» jusqu'à présent

Jusqu'à présent, la superficie brûlée au Canada par les feux de forêt se situe près de la moyenne annuelle et «des niveaux élevés d'activité des feux» restent «probables cet été» selon des représentants du gouvernement fédéral. Au printemps, certains indicateurs relatifs aux feux de forêt faisaient craindre le pire aux représentants du ...

Un jeune Lavallois blessé dans un accident à Saint-Ambroise-de-Kildare

Un jeune a été gravement blessé mercredi, en fin de journée, dans un accident de la route à Saint-Ambroise-de-Kildare, dans la région de Lanaudière. La Sûreté du Québec (SQ)rapporte que des secours ont été dépêchés sur la route 348 en direction ouest aux environs de 20h30 pour une collision impliquant un seul véhicule. À son bord, les secours ...