Publicité
25 octobre 2019 - 09:00

Prochain jugement le 11 décembre

Recherche les victimes d'agressions sexuelles d'Ami Joseph Matthew Reiss

Par Salle des nouvelles

Le Service de police de Laval a procédé à l’arrestation d’Ami Joseph Matthew Reiss, âgé de 36 ans, pour des agressions sexuelles commises entre 2017 et 2019.

Détenteur d’actions dans plusieurs immeubles locatifs du secteur de Chomedey, Ami Joseph Matthew Reiss était également responsable des vérifications, des réparations ainsi que des visites des appartements. Lors de certaines vérifications, l’accusé aurait profité de l’occasion pour faire des attouchements sexuels sur des locataires. Les enquêteurs de la Division des crimes majeurs ont des raisons de croire qu’il pourrait y avoir d’autres victimes.

L’homme a comparu au palais de justice de Laval sous des chefs d’accusations de séquestration, harcèlement et agressions sexuelles. Il a été libéré avec plusieurs conditions à respecter, dont de ne plus être en contact avec les locataires des édifices visés. Il sera de retour à la cour le 11 décembre prochain.

Toute personne ayant été victime d’Ami Joseph Matthew Reiss ou désirant transmettre de l’information au service de police de Laval, est invitée à les contacter, de façon confidentielle, sur leur Ligne-Info au 450 662-INFO (4636) ou en composant le 911 en mentionnant le dossier LVL 190726 052.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.