Publicité

10 février 2021 - 16:15 | Mis à jour : 16:19

Laval

Individu recherché pour invasion de domicile

Par Salle des nouvelles

Le Service de police de Laval demande l’assistance du public pour localiser Mathieu Hrycyk, âgé de 20 ans. Un mandat d’arrestation a été émis contre lui le 5 février, pour des accusations de séquestration, voies de faits, menaces de mort, et possession d’arme prohibée

Le 28 janvier dernier, au courant de la nuit, le suspect accompagné d’un complice, se serait présenté dans un logement du secteur Fabreville. Une fois à l’intérieur,  les suspects auraient menacé et blessé avec un couteau les deux victimes présentes.

L’une des victimes a subi des blessures au haut du corps, et l’autre au niveau d’une cuisse. Elles ont été transportées dans un centre hospitalier pour soigner d’importantes lacérations, mais elles ont reçu leur congé le jour même. La nature du conflit demeure inconnue, cependant le logement n’a pas été ciblé au hasard par les suspects. Le complice de Mathieu Hrycyk a été arrêté en date du 29 janvier et est détenu depuis.

Description du suspect 
- Homme de race blanche, âgé de 20 ans
- Cheveux courts blonds, yeux pers
- Mesure 1 mètre 85 (6 pieds)
- Tatouage dans le cou sous la mâchoire côté droit du visage.

Toute personne qui aurait de l'information concernant cet individus peut communiquer, de façon confidentielle, sur la Ligne-Info au 450 662-INFO (4636) ou composer le 911 et mentionner le dossier LVL 210129001.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.