Publicité

18 mars 2021 - 12:00

Service de police de Laval

La nouvelle escouade Azimut est en place

Par Salle des nouvelles

Le Service de police de Laval (SPL) vient d'annoncer le début des opérations d’Azimut, une escouade entièrement dégagée des appels du 911 qui offrira une réponse proactive aux plaintes des citoyens lavallois.

Créée dans le cadre de la nouvelle offre de service en sécurité publique, en cours d’implantation jusqu’en 2023, elle a pour mandat d’assurer un soutien opérationnel d’intervention et de cueillette d’information en lien avec les phénomènes criminels, le désordre public, les incivilités et les enjeux en matière de sécurité routière et de circulation. Elle a aussi la responsabilité d’élaborer des stratégies d’interventions qui répondent aux enjeux soulevés.

L’arrivée de cette équipe, composée de dix agents et un sergent, est une première étape dans l’intégration complète de l’escouade qui comptera au total 21 policiers présents sur l’ensemble du territoire. Au cours des prochains mois, neuf agents et un sergent formeront la deuxième équipe de l’escouade.

« Azimut est là pour maintenir un sentiment de sécurité au sein de la population et pour être en contact direct avec celle-ci. Nous allons nous attaquer de front aux problématiques et aux enjeux de sécurité publique, vécus par les citoyens. Les citoyens seront à même de constater une implication concrète, soutenue et proactive dans les rues de Laval », affirme Serge Gaignard, directeur adjoint de la direction de la gendarmerie et de l’administration.

Cette première équipe a comme lieu d’attache l’ancien poste de quartier n°4, dont la nouvelle appellation est Comptoir d’accueil des citoyens – ouest de Laval.

Cette nouveauté s’ajoute au déploiement de la nouvelle escouade Prévention qui a vu le jour au début de l’année 2021, et de la nouvelle structure des enquêtes qui a entre autres permis la création de l’escouade Crimes sexuels.

Pour plus de détails sur la nouvelle offre de service, consultez la page d’information sur le site Web du Service de police de Laval.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.