Publicité

23 avril 2021 - 10:00

Actes méritoires et de bravoure

Remise de décorations à 17 policiers de Laval

Par Salle des nouvelles

Au nom du ministère de la Sécurité publique, le Service de police de Laval (SPL) a procédé à la remise de décorations à 17 policiers lavallois qui se sont distingués par des actes de courage ou des gestes méritoires lors de deux événements : le sauvetage en eaux d’un citoyen en détresse et l’intervention lors du tragique carambolage de l’autoroute 440.

Neuf médailles d’actes méritoires et huit Croix de bravoure ont ainsi été décernés pour honorer ces policiers.

Sauvetage en eaux vives
Le 17 juillet 2019, en soirée, un appel d’urgence est logé au 911 indiquant des cris de détresse aux abords de la centrale hydroélectrique de la Rivière-des-Prairies à Laval. Des recherches sont entreprises sur un terrain accidenté qui est dangereux aux abords de la rivière. Les policiers distinguent alors une personne immergée, à deux mètres d’un énorme tourbillon qui aspire l’eau sous l’une des vannes. La victime s’agrippe à la structure, mais risque d’être emportée à tout moment. Les agents lui lancent une bouée, retenue par une corde, et tentent avec précaution de la déplacer lentement afin de la stabiliser hors des remous. Après que la centrale ait abaissé progressivement les vannes, entraînant la diminution des tourbillons, des pompiers du Service de sécurité incendie, à bord d’une embarcation, arrive à la hisser, assisté des policiers. Elle est transportée saine et sauve au centre hospitalier le plus près.

Sauvetage sur l’autoroute 440
Le 5 août 2019, en pleine heure de pointe, un poids lourd filant à pleine vitesse emboutit plusieurs voitures immobilisées dans la bretelle de l’autoroute 440, provoquant ainsi de nombreuses collisions. Un violent incendie se propage, donnant à la scène un air d’apocalypse. Aussitôt alerté, le SPL dépêche sur place tous les agents disponibles afin d’assister la Sûreté du Québec. La zone critique s’étend sur des centaines de mètres. Plusieurs automobilistes sont prisonniers de leur véhicule, dont certains sont en feu. En dépit du danger pressant, des flammes et de la fumée opaque, plusieurs actions courageuses sont entreprises par des policiers. Notamment, une brèche est effectuée dans la clôture séparant la voie de desserte de l’autoroute afin de faciliter l’accès aux pompiers et aux ambulanciers et des premiers soins sont prodigués aux blessés. Pour secourir une conductrice gravement blessée et inconsciente, des policiers attachent une corde sous la voiture, pour l’éloigner du brasier sur une distance de plus de 30 mètres. Ce terrible accident causera la mort de quatre personnes, en plus de faire quinze blessés, dont des policiers.

Des décorations prestigieuses
La Médaille pour action méritoire est décernée à tout policier du Québec qui a accompli, dans l’exercice de ses fonctions, un acte méritoire. La Croix de bravoure est, quant à elle, la plus haute décoration décernée à un policier. Elle est remise à tout policier du Québec qui a agi au péril de sa vie et qui a fait preuve de courage exceptionnel.

Des médailles pour action méritoire ont été remises à Émy Bourgeois (mat. 1124), Éric Dudka (mat. 1147), Guillaume Labelle (mat. 1189), Gabrielle Ferland (mat. 1048), Julien Ouellet (mat. 1167), Steve Bussière Bernard (mat. 1127), Maude Cartwright (mat. 1247), Guillaume Beaudet (mat. 1123) et Jean-Michel Biron (mat. 1131).

Les policiers Berthier Charbonneau (mat. 1139), Michael Tremblay (mat. 1246), Charles Renaud (mat. 1257), Jessie Martel (mat. 1170), Valérie Laverdure (mat. 923), Francis Bérubé (mat. 1174), Loïc Clavreul (mat. 1240) et Elie Despins (mat. 1226) se sont vus remettre des Croix de bravoure.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.