Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 septembre 2018 - 13:27 | Mis à jour : 13:34

Pour les passionnés d'aviation et d'espace

Nouvelle activité pour les 10-14 ans au Cosmodôme

Le Cosmodôme est fier de présenter « Les dimanches aéro », un nouveau programme qui s’adresse aux passionnés d’aviation et d’espace de 10 à 14 ans. La série d'activités se tiendra du 7 octobre au 16 décembre prochains, avec une pause le 25 novembre. 

Pendant dix semaines d’activités, les participants devront faire preuve de créativité et de débrouillardise pour découvrir comment volent les avions et les fusées, comment sont construits les satellites et quels éléments ont déterminé la forme du télescope Hubble. 

Accompagnés de l’équipe universitaire de MSG - McGill Space Group et de chercheurs de l’ÉTS - École de technologie supérieure, ils seront amenés à assembler et à ajuster leur propre planeur, à imaginer et à assembler un système de propulsion et ils devront concevoir un système de contrôle à distance. Ils seront également initiés à un entrainement de pilote sur 2 de nos simulateurs d’entrainement d’astronaute.

Voici un aperçu des activités prévues :

• Atelier sur le design des satellites
• Construction d’un modèle de planeur
• 2 défis de construction sur le thème de l’aérospatiale 
• Visite des laboratoires 
• Essai de deux (2) simulateurs d’entrainement d’astronaute

Inscrivez-vous rapidement ici : http://bit.ly/dimanchesAero

Cette activité est offerte grâce à la participation financière du Ministère de l'Économie, de la Science et l'Innovation.

 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.