Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 septembre 2018 - 16:18 | Mis à jour : 11 septembre 2018 - 08:09

12 000 $ remis à 3 écoles de Laval pour repenser leur cour d’école

Par Salle des nouvelles

Par le biais de son appel de projets Ma cour, mes amis, mon école, l’initiative 100° et le Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) sont heureux de remettre 12 000 $ à trois écoles de Laval pour la bonification et l’amélioration de leur cour d’école.

Considérant que les élèves passent entre 50 et 70 % de leurs temps à l’école en position assise, les périodes dans la cour d’école sont vitales à leur développement et à l’apprentissage d’un mode de vie sain et actif.

Le MEES est partenaire de cet appel de projets pour le soutien à la réalisation ou la bonification de projets visant à accroître l’accessibilité au matériel de jeu, et ce, en toute saison. L’appel de projets Ma cour, mes amis, mon école, lancé en avril dernier, visait à aider les écoles primaires et secondaires à mettre en place des projets favorisant le plaisir de bouger dehors.

Répondant aux critères du comité de sélection, les trois projets de la région favorisant le jeu libre et actif, la pratique d’activités physiques et sportives à l’année de même que l’accessibilité à du matériel de jeu ont reçu jusqu’à 5 000 $ de financement.

« Plusieurs écoles de la région doivent malheureusement composer avec un relief difficile, peu de verdure et des ressources limitées. C’est encourageant de constater que 100° croit à l’importance d’investir dans l’aménagement de nos écoles en donnant un bon coup de pouce à trois écoles de la région », affirme Émélie Hébert-Poulin, ambassadrice de la communauté 100° à Laval, dont le rôle consiste à promouvoir l’engagement et à soutenir ceux qui veulent créer de nouveaux projets avec 100°.

Zoom sur les projets retenus

École Saint-Julien – Lignage de la cour d’école

Afin d’encourager l’ensemble de ses étudiants à pratiquer une activité sportive, l’école St-Julien ajoutera différents lignages à leur terrain sportif. Nécessitant peu de matériel, ces nouvelles délimitations permettront d’inciter les jeunes à bouger en leur offrant plusieurs options d’activités physiques : soccer, basketball, ballon-chasseur, etc.

Des terrains rectangulaires permettront aux plus jeunes de mettre en pratique les jeux de ballons appris dans les cours d’éducation physique. Ces nouvelles installations seront également accessibles les soirs et fins de semaine pour l’ensemble des jeunes.

École Alternative l’Envol – Optimisation du rangement de l’équipement sportif

Afin de conserver de manière efficace et sécuritaire les différents équipements destinés aux sports extérieurs, l’école alternative l’Envol procédera à l’acquisition d’une nouvelle armoire légère à pignon.

En assurant ainsi la préservation de ses équipements et en évitant les bris dus à la surcharge de sa première armoire, l’école permettra à plus d’élèves de profiter des équipements. Cette armoire supplémentaire permettra également de ranger séparément les équipements destinés aux différents groupes d’âge de l’école.

Our Lady of Peace Elementary School – Natural collaborative school playground

L’École Our Lady of Peace souhaite créer un nouveau terrain de jeu collaboratif naturel. Ce terrain de jeu contiendra différentes composantes, dont la majorité sera des matériaux réutilisés (pneus de tracteurs, bâches, seaux, caisses de lait, souches d’arbre, rondin, etc.).

Plus d’un demi-million de dollars remis partout au Québec

Au total, ce sont 105 écoles, soit 89 écoles primaires, 10 établissements secondaires et 6 écoles primaires et secondaires, qui se voient remettre du financement.

 « Il n’y a pas de doute que des aires extérieures attrayantes, variées et adaptées encourageront les jeunes à bouger davantage. Les bienfaits de l’activité physique sur la concentration et la motivation sont indéniables et des cours d’école actives constitueraient certainement un facteur de réussite pour ces jeunes. C’est très encourageant de voir la grande participation des écoles à cet appel de projets et le désir du personnel de valoriser l’activité physique au sein de leur établissement. Ce sont près de 30 000 enfants, de partout au Québec, qui profiteront de ces améliorations, et ce, dès la prochaine année scolaire», souligne Frédéric Therrien, directeur de l’initiative 100° chez Québec en Forme.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.