Publicité
26 janvier 2020 - 06:00

Sciences et jeux, mars 2020

Que faire pendant la relâche au Musée Armand-Frappier ?

Par Salle des nouvelles

La semaine de relâche sera scientifique et ludique dans les laboratoires du Musée Armand-Frappier. Les enfants de 6 à 10 ans pourront participer aux camps de jour et les familles auront la possibilité d’explorer la génétique avec l’activité "ADN : les airs de famille expliqués!".

Camps scientifiques de la relâche scolaire

Du 2 au 6 mars prochain les jeunes curieux âgés de 6 à 10 ans seront comblés. En effet, les enfants de 6 à 8 ans auront la chance de participer au camp biosciences, durant lequel ils enfileront le sarrau pour réaliser une panoplie d'expériences au laboratoire. Ce faisant, ils découvriront les nombreuses disciplines scientifiques qui étudient le vivant... biologie, écologie, anatomie, etc.
Quand aux 8-10 ans, ils découvriront le camp immunologie en observant des globules blancs au microscope, manipuleront des anticorps et feront un test d’immunodiffusion... entre autres expériences !

> L'activité est tarifée (205 $ en préinscription (jusqu'au 1 février 2020) et 220 $ en inscription régulière). Pour obtenir plus d'information et pour s'inscrire, consulter ce lien ou téléphoner au: (450) 686‐5641 poste 0

Activité familiale "ADN : les airs de famille expliqués! "
Du 29 février au 7 mars (sauf le 1er mars), en famille, participez à une visite animée de l'exposition "Nous et les autres". Des préjugés au racisme, durant laquelle vous découvrirez l'ADN, la molécule à la base de nos différences... et de nos ressemblances ! Vous participerez à un jeu amusant portant sur l'hérédité et vous comprendrez mieux pourquoi vous avez des airs de famille avec vos proches. Au laboratoire, petits et grands enfileront le sarrau et feront l'extraction de l'ADN de bananes.
 
>
Les activités d'une durée d'1h30, dont 45min de laboratoire, sont offertes de :

  • 10h à 11h30
  • 13h à 14h30
  • 15h à 16h30

> Plus d'informations et inscriptions en ligne ou (450) 686‐5641 poste 0.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.