Publicité

23 août 2020 - 09:00

Les jeunes invités à s'exprimer

Rentrée scolaire: une campagne pour soutenir les jeunes de retour à l'école

Par Salle des nouvelles

Le Regroupement lavallois pour la réussite éducative (RLPRE) participe à l’édition spéciale des Journées de la persévérance scolaire, lancée la semaine dernière par son réseau national, le Réseau québécois pour la réussite éducative (RQRE), pour donner un élan positif aux jeunes qui préparent leur retour à l’école.

Après une fin d’année fortement perturbée par la COVID-19 et à quelques jours de la reprise, cette campagne de trois semaines vise à encourager et à aider les adultes à soutenir les jeunes. L’objectif : les voir reprendre le chemin de leur apprentissage avec enthousiasme et se réengager dans leur projet d’étude.

La motivation des jeunes, au cœur de cette rentrée

Le Québec fait face à une crise sans précédent et cette rentrée sera particulière pour les jeunes et leurs familles. Pour certains, le rituel scolaire est absent depuis des mois et les repères sont bousculés. D’autres auront à s’adapter à un nouveau contexte d’apprentissage ou aux cours à distance.

De nombreux jeunes qui ont beaucoup travaillé dans les derniers mois devront reprendre de bonnes pratiques de conciliation études-travail-vie. Les retrouvailles ne se vivront pas de la même façon que d’habitude. Tous ces changements auront des répercussions importantes.

« Les taux de diplomation et de qualification à Laval ont connu une progression significative lors des dernières années », explique Julie Lavigne, directrice générale adjointe du Centre de services scolaire de Laval et nouvelle présidente du RLPRE.

Elle poursuit: « À tous les niveaux d’enseignement, à titre d’intervenants scolaires, nous devrons veiller à renforcer le sentiment d’efficacité personnelle des élèves et s’assurer de mettre à contribution tous les partenaires de la réussite éducative pour contrer les possibles retards d’apprentissage et renouveler la motivation des jeunes et moins jeunes à s’engager dans leurs parcours vers la réussite. Plus que jamais les jeunes auront besoin qu’on les soutienne et qu’on les encourage »

Les jeunes invités à s'exprimer

En plus de la campagne publicitaire, à Laval comme partout au Québec, des messages d’encouragement se feront entendre et des actions de mobilisation seront mises en place sur les réseaux sociaux. Les membres et partenaires du RLPRE provenant de tous les secteurs sont invités à se joindre au mouvement en portant et en relayant les messages et les visuels dans leurs communications.

Les jeunes, au cœur de cette campagne, sont invités à prendre la parole pour partager leur perception de cette rentrée atypique, ainsi que des messages d’encouragement pour leurs pairs. Les adultes, quel que soit leur rôle auprès des jeunes, seront également invités à donner une dose de motivation en partageant, sur les réseaux sociaux, des messages d’espoir et d’encouragement adressés surtout aux jeunes, mais aussi à tous ceux et celles qui font leur part pour les aider dans leur cheminement scolaire.

Le mot-clic #Tousensemblepoureux, créé pour l’occasion, pourra être utilisé par toute personne souhaitant prendre part au mouvement.

« Qu’on soit enseignant, employeur, entraîneur, intervenant, élu ou parent, nous pouvons tous et toutes aider les jeunes à retrouver les bancs de l’école avec espoir, enthousiasme, motivation et plaisir », ajoute Johanne Mc Millan, coordonnatrice du RLPRE.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.